Magog: la vapoteuse a détrôné la cigarette à l’école secondaire de La Ruche

Par Dany Jacques
Magog: la vapoteuse a détrôné la cigarette à l’école secondaire de La Ruche
L’usage de la cigarette s’atténue avec les années à La Ruche, mais le vapotage gagne du terrain depuis deux ans. (Photo : Depositphotos)

SANTÉ. La direction de La Ruche a observé une importante réduction de la consommation de la cigarette depuis une dizaine d’années, mais doit conjuguer avec une popularité croissante de la vapoteuse depuis deux ans parmi ses élèves.

Le directeur Martin Riendeau apprécie l’actuel travail d’équipe pour mettre en place des actions pour freiner cette consommation non sans risque pour la santé des jeunes. «On a réussi à réduire la consommation de tabac, mais on doit maintenant s’attaquer à la présence de nicotine dans les vapoteuses», prévient-il.

La psychoéducatrice Marie-Catherine Miller veut informer les jeunes consommateurs des dangers de ce «nouveau gadget à la mode». Selon elle, les élèves se font facilement influencer pour faire partie de la gang. «Ça semble bien cool, mais la majorité des consommateurs ne savent même pas qu’il existe des risques pour la santé, s’inquiète-t-elle. Le degré de nicotine est parfois plus élevé que dans une cigarette. Ils ignorent parfois ce à quoi ils s’exposent.»

Mme Miller souhaite un meilleur encadrement à l’école, mais aussi au niveau légal. «On doit imposer des balises et des règles plus strictes, car les vendeurs ne devraient pas vendre ces produits aux moins de 18 ans», alerte-t-elle.

Une jeune consommatrice de cannabis et de vapotage observe aussi une consommation à la hausse dans son entourage. «On devrait ralentir, car je connais une amie qui a déjà des problèmes de santé en raison de sa consommation, s’inquiète cette adolescente dont on tait volontairement l’identité. C’est cool, mais on doit y penser avant que les problèmes deviennent plus graves.»

Distribuée à La Ruche le 14 février dernier, la trousse contenait des items facilitant la réduction du vapotage. L’objectif consistait à profiter de la Saint-Valentin pour remettre ce présent à une personne aimée et appréciée. On y retrouvait notamment des bonbons, une balle antistress, du dentifrice et de l’eau.

Autre texte ICI.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Autre texte ICI. […]