Sport motorisé: Philippe Blouin conclut la meilleure saison de sa carrière

Par Patrick Trudeau
Sport motorisé: Philippe Blouin conclut la meilleure saison de sa carrière
Le pilote Philippe Blouin a terminé sa saison de courses avec de nombreux trophées. (Photo : gracieuseté)

MOTOS. Impliqué dans les courses de motos depuis une dizaine d’années, Philippe Blouin vient de conclure ce qui est possiblement la meilleure saison de sa carrière.

Après avoir décroché plusieurs podiums, le pilote magogois a finalement remporté le championnat supermoto AEC dans les catégories Pro Open et Pro Asphalte, le 26 août dernier.

Le championnat supermoto AEC regroupe des bolides s’apparentant à un motocross, mais avec des pneus lisses. «Notre série comporte des épreuves d’habiletés, mais aussi des courses sur route. On se doit d’être polyvalent», explique Philippe Blouin.

Philippe Blouin en pleine action, lors d’une récente course sur asphalte. (Photo gracieuseté)

Grand amateur de sport motorisé, Blouin participe également à des courses d’accélération (drag) de motos. Il a notamment remporté le championnat de la saison 2018 au classement cumulatif, en plus de terminer dans le peloton de tête cette année. «J’ai participé à moins de courses de drag en 2019, parce que j’ai consacré davantage de temps à la série supermoto», a-t-il fait valoir.

Et bien que la saison estivale soit terminée, le repos sera de courte durée pour le pilote magogois, qui reprendra le guidon durant l’hiver pour diverses épreuves. «Je participe notamment à des courses professionnelles de Snow Hawk, un hybride entre la moto et la motoneige. J’ai aussi fait des courses de moto sur glace pendant quelques saisons, mais j’ai décidé de ralentir de ce côté, après avoir subi un grave accident en 2013. Étant donné que j’ai maintenant des obligations familiales (une petite fille d’un an), je m’assure de choisir des compétitions qui sont un peu moins dangereuses», avoue-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires