» Défi 24 h Ski Ta Vie « : une nuit blanche pas ordinaire au Mont-Orford

-Pierre-Olivier -Girard -p-ogirard@lerefletdulac.com

 » Défi 24 h Ski Ta Vie « : une nuit blanche pas ordinaire au Mont-Orford
Louis-Charles Durocher fait partie des initiateurs du «Défi 24 h Ski Ta Vie» en compagnie Jean-Guy Roy. (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard))

-MONT-ORFORD. Même s’ils sont encore à -mi-chemin de leur ambitieux objectif d’amasser 200 000 $, les organisateurs du premier « -Défi 24 h -Ski -Ta -Vie » du -Mont-Orford gardent bon espoir de crier mission accomplie au terme de leur événement, qui aura lieu les 12 et 13 mars.

Sachant que l’argent servira à aider plusieurs causes qui touchent la santé, l’éducation et les enfants, comme la -Fondation -Christian -Vachon, les organisateurs ne comptent pas leurs heures pour relever le défi qu’ils se sont imposés. Surtout que l’événement, qui consiste à effectuer des descentes en équipe pendant 24 h en ski, planche à neige ou randonnée alpine, n’a rien d’ordinaire.

« -Tous les membres du comité organisateur donnent de leur temps pour tout mettre sur pied. C’est beaucoup de travail, mais en même temps, c’est motivant, car tous les sous iront pour les bonnes raisons et non pour payer de gros salaires », soutient -Louis-Charles -Durocher, qui pilote le projet avec -Jean-Guy -Roy.

« -Notre mission première est de faire une différence dans la communauté. Mais on veut aussi créer un événement spécial pour les 300 participants attendus. Tout est prévu pour les surprendre et leur faire vivre des moments uniques, qui les marqueront et qui leur donneront envie de revenir l’an prochain », -promet-il.

L’exemple le plus frappant est de tenir l’événement de jour tout comme de nuit, une ambiance dont les skieurs du -Mont-Orford sont peu familiers, faute d’éclairage. Pour y arriver, une trentaine de projecteurs utilisés dans le domaine de la construction seront installés pour éclairer une piste du mont -Giroux, d’une distance d’environ 1,2 km. « C’est un défi important, car ça n’a jamais été fait. On a loué une trentaine de projecteurs autonomes que nous avons testés au préalable, -explique-t-il. Ce sont des équipements assez fiables pour résister aux grands vents et au froid. Mais ça reste une première expérience, alors il y a toujours un certain risque ! »

On prévoit aussi mettre le paquet à la base de la montagne pour garder les participants éveillés avec de la musique, des camions de rue et tout ce qu’il faut pour passer une belle nuit blanche. « -De skier à -Orford en pleine nuit, personne n’a jamais pu faire ça. C’est quelque chose que plusieurs attendent avec impatience ! », s’emballe -Louis-Charles -Durocher.

Les autres organismes bénéficiaires sont la -Fondation du -CHUS, la -Fondation -Claude-Durocher, l’École -Montessori et la -Fondation -Justin-Lefebvre.

Pour s’inscrire avant la date limite du 5 mars ou obtenir plus d’information : www.skitavie.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires