Les prises de salmonidés et de perchaudes seront limitées sur le lac Memphrémagog

Par Patrick Trudeau
Les prises de salmonidés et de perchaudes seront limitées sur le lac Memphrémagog
Des limites de prises seront en vigueur lors de la prochaine saison de pêche estivale.   (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau))

MODIFICATIONS. Les pêcheurs du lac Memphrémagog devront respecter de nouvelles limites de prises pour les salmonidés et les perchaudes, dès l’ouverture de la prochaine saison de pêche estivale, le 22 avril.

À compter de cette date, la limite de prises quotidiennes pour l’ensemble des salmonidés (ombles, truites, ouananiche et touladis) passera à un total de deux, dont au plus un touladi.

Il faudra également respecter une limite de prises quotidiennes de perchaudes à 25.

Selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), ces modifications réglementaires ont pour but d’améliorer la qualité de pêche à court ou à moyen terme dans le lac Memphrémagog, en réduisant la pression sur la ressource, en soutenant les efforts d’ensemencement et en favorisant la reproduction naturelle dans le plan d’eau.

Malgré les opérations d’ensemencement réalisées des deux côtés de la frontière, il semble que la reproduction naturelle du touladi et de la ouananiche, notamment, soit présentement déficiente. « Lors de l’inventaire du touladi mené par le MFFP en 2020, il a été observé que les jeunes touladis étaient faiblement représentés dans la population, contrairement à ce qui serait attendu », peut-on lire dans un communiqué émis par le ministère.

La situation de la perchaude, qui n’a jamais été préoccupante dans le passé, a aussi soulevé des questions. « Une réduction de la récolte de perchaudes et une diminution de la taille moyenne des spécimens capturés ont été notées depuis quelques années. La pression de pêche ainsi que la compétition pour l’habitat et les ressources avec le baret, une nouvelle espèce établie dans le lac depuis moins de dix ans, pourraient expliquer cette situation », avance le MFFP.

Outre les salmonidés et la perchaude, le lac Memphrémagog contient une belle variété de poissons, dont l’éperlan arc-en-ciel, l’achigan et le brochet.

Notons enfin qu’à compter de la prochaine saison de pêche hivernale (20 décembre 2022), il ne sera plus possible de pêcher en eau libre sur le Memphrémagog. Seule la pêche sur glace sera tolérée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires