Nicolas Guay nommé capitaine des Voltigeurs

Par Jonathan Habashi
Nicolas Guay nommé capitaine des Voltigeurs
Nicolas Guay et Dominique Ducharme.

LHJMQ. Nicolas Guay est le nouveau capitaine des Voltigeurs. L’organisation en a fait l’annonce vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne, à la suite de son tournoi de golf tenu sur les allées du club de Drummondville.

Âgé de seulement 17 ans (il atteindra sa majorité la semaine prochaine), Guay devient l’un des plus jeunes joueurs de l’histoire des Voltigeurs à se voir confier cette responsabilité. Seul Marc-Olivier Vachon avait hérité de ces fonctions plus rapidement, il y a une dizaine d’années.

«Je suis très honoré. C’est une grande marque de confiance. Les Voltigeurs sont une belle organisation que je suis fier de représenter. Je suis excité par ce nouveau défi», a lancé Guay, quelques minutes après sa nomination.

Guay succède ainsi à l’Ontarien Ryan Verbeek, qui a complété la dernière campagne avec le «C» sur son chandail. Le jeune joueur de centre a appris la nouvelle de la bouche du directeur général et entraîneur-chef des Voltigeurs, Dominique Ducharme, plus tôt dans la journée.

«Dominique m’a dit de rester pareil comme je suis. Il a apprécié ma manière de faire les choses sérieusement la saison dernière. Je vais donc rester moi-même. Je ne vais pas essayer de jouer à la baby-sitter avec les gars. Je vais plutôt monter l’exemple par mon éthique de travail. Je ne suis pas le meilleur pour faire de grands discours de motivation, mais quand je saute sur la glace, je me donne à fond pour mon équipe», a expliqué Guay.

Originaire de Magog, le nouveau meneur des Rouges suit donc les traces de son père, François Guay. Ce dernier a été capitaine du Titan de Laval entre 1986 et 1988, à l’âge de 18 et 19 ans, avant de faire le saut dans les rangs professionnels.

«J’ai tout de suite pensé à ça. Mon père est une inspiration pour moi. C’est un honneur de suivre ses pas. Peu de joueurs atteignent la LHJMQ et encore moins ont la chance d’être nommés capitaines», a dit celui qui est reconnu comme un athlète intelligent, travaillant et doté d’un solide sens du hockey.

Cadrant parfaitement dans la nouvelle identité des Voltigeurs, Guay se retrouve à la tête d’une bande de jeunes loups qui est parvenue à causer quelques surprises durant la deuxième moitié de la dernière campagne. Sous la férule de Dominique Ducharme, l’organisation a semblé prendre un second souffle au cours des derniers mois.

«On est une gang de jeunes passionnés, motivés et dédiés envers les Voltigeurs. On a tous l’équipe à cœur et on est fier de défendre cet uniforme. On va vieillir ensemble et on va arriver à maturité en même temps. Le but ultime, on ne le cache pas : on veut gagner la coupe Memorial. Il y a encore un long chemin à faire, mais on est bien parti. Les prochaines années s’annoncent excitantes. On veut transporter les Voltigeurs vers le championnat», a exprimé le nouveau capitaine avec conviction.

Choix de deuxième ronde des Saguenéens en 2015, Nicolas Guay est passé aux Voltigeurs l’hiver dernier, dans la transaction impliquant l’ex-capitaine Joey Ratelle. En 35 parties dans son nouvel uniforme, l’attaquant de 6 pieds et 180 livres a amassé 23 points (10-13). Ces performances lui ont permis de percer la liste finale de la centrale de recrutement en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Insatisfait de son temps de jeu avec les Sags, Guay avait amorcé la dernière saison à Salzbourg, dans la division 2 autrichienne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires