L’esprit de Jonathan Martel flottera sur le Défi des Collines

Par Patrick Trudeau
L’esprit de Jonathan Martel flottera sur le Défi des Collines
Malgré son décès

COURSE. Les émotions seront vives lors du prochain Défi des Collines, le 30 août à Sainte-Catherine-de-Hatley, alors que pour la première fois en cinq ans, l’événement sera présenté en l’absence de Jonathan Martel, celui-là même qui fut l’inspiration pour créer cette course.

Atteint de sclérose latérale amyotrophique (SLA), Jonathan est décédé des suites de sa maladie le 19 décembre dernier, à l’âge de 36 ans.

Lors du Défi de 2014, en dépit de son état de santé précaire, il avait assisté à la course et participé à la remise du premier Trophée Jonathan-Martel, décerné au coureur ayant fait preuve de la plus grande détermination. Ce prix avait été attribué au vétéran Roland Robichaud et avait donné lieu à une scène particulièrement émotive.

En plus de décerner à nouveau ce trophée cette année, on profitera de l’occasion pour donner le nom de Jonathan Martel au parc de la municipalité de Sainte-Catherine-de-Hatley.

L’inauguration s’effectuera à 8 h 10, derrière le centre communautaire, tout juste avant le premier départ prévu. «Jonathan a été l’inspiration du Défi des Collines et, même s’il ne sera pas avec nous cette année, l’esprit qui l’animait sera toujours présent», a laissé entendre l’organisateur et directeur de CourirEnEstrie.com, Patrick Mahony.

Présenté comme une excellente préparation pour d’autres courses automnales, dont le Marathon de Montréal, le Défi des Collines offrira à nouveau cette année des parcours de 5,5, 11, 15 et 30 km. Les départs s’échelonneront entre 8 h 30 et 8 h 40.

Pour souligner le cinquième anniversaire, l’organisation du Défi remettra un chandail commémoratif aux 500 premiers inscrits.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires