Le cadeau d’Arnaud Côté-Boisvert

Le cadeau d’Arnaud Côté-Boisvert

Les récentes chutes de neige font le bonheur d'Arnaud Côté-Boisvert, seul Québécois membre de l'équipe nationale de ski alpinisme.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Marco Bergeron)

NEIGE. Si la tempête du 16 novembre dernier a fait maugréer des milliers d’Estriens, elle a également fait le bonheur de nombreux amateurs d’activités hivernales.

Arnaud Côté-Boisvert fait assurément partie de la deuxième catégorie. Le jeune homme de 23 ans est membre de l’équipe canadienne espoir en ski alpinisme, et une bordée de neige de 30 centimètres, c’est pour lui un véritable cadeau du ciel. «L’an dernier à pareille date, je montais en ski, mais je devais redescendre en courant, car il n’y avait pas assez de neige. Des conditions telles qu’on les connaît cette année, c’est très apprécié de plusieurs skieurs, car ça nous permet d’augmenter le volume de notre entraînement», se réjouit l’athlète d’Orford.

Seul Québécois membre de l’équipe nationale, le jeune Côté-Boisvert sait fort bien qu’il part avec un certain recul par rapport à ses autres collègues canadiens. «En raison de ma situation géographique, c’est impossible pour moi d’être présent à tous les camps d’entraînement et toutes les compétitions qui se déroulent principalement dans l’Ouest canadien. Je dois également consacrer une partie de mes énergies à mes études universitaires (en éducation physique), qui prendront fin en mai 2019», a-t-il ajouté.

Se disant tout de même satisfait de son sort, surtout avec l’appui de ses commanditaires (dont le Vélo Café Endurance Aventure), Arnaud Côté-Boisvert garde espoir d’obtenir de bons résultats au cours de la prochaine année et d’accéder l’an prochain à l’équipe nationale senior. «Demeurer sur l’équipe canadienne, c’est l’un de mes buts, tout comme une participation aux Championnats du monde 2019, qui auront lieu en Europe», précise-t-il.

Poster un Commentaire

avatar