Alexie Guay se rapproche de son rêve

Par Patrick Trudeau
Alexie Guay se rapproche de son rêve
Alexie Guay a été invitée au camp de l'équipe nationale de développement. (Photo : Archives - Hockey Canada)

HOCKEY. La Magogoise Alexie Guay a fait un pas de plus vers une place au sein de l’équipe canadienne de hockey des moins de 18 ans en étant sélectionnée pour une série de matches contre l’équipe nationale américaine, du 17 au 20 août à Lake Placid.

L’athlète de 16 ans fait partie d’un contingent de 24 joueuses choisies au terme d’un camp de sélection de Hockey Canada, qui se déroulait du 5 au 12 août en Alberta.

Au départ, 42 hockeyeuses avaient été invitées à ce camp estival. Seulement trois Québécoises ont été retenues. «J’étais vraiment soulagée lorsqu’on m’a confirmé ma place, dimanche matin (le 13). J’ai même versé quelques larmes en annonçant la nouvelle à ma mère», a avoué celle qui évolue au poste de défenseur.

Si les représentantes du Québec sont peu nombreuses, Alexie Guay pourra toutefois compter sur la présence de sa coéquipière du Collège de Stanstead, Audrey-Anne Veillette, qui avait justement pris part aux Championnats mondiaux des moins de 18 ans au début de 2017.

La joueuse de Magog est aussi l’une des quatre patineuses de 16 ans seulement (nées en 2001) à avoir percé l’alignement, les autres étant âgées de 17 ans.

Une place à confirmer

Ultimement, l’actuel contingent canadien pourrait prendre part aux prochains Championnats du monde des moins de 18 ans, à la fin du mois de décembre en Russie.

Hockey Canada a cependant prévenu que les joueuses étaient toujours sous évaluation et que leurs performances lors des prochains mois, notamment durant les Championnats canadiens en novembre, allaient leur permettre de confirmer leur place. «Il y a beaucoup de choses qui peuvent changer en quatre mois.  Mais, pour ma part, je vais continuer de travailler fort pour m’assurer une place en Russie. Ce tournoi, c’est l’un de mes grands rêves. D’ailleurs, nous voulons toutes y être en décembre», a reconnu l’habile défenseur.

Après avoir passé une dizaine de jours dans l’Ouest canadien, Alexie Guay et ses coéquipières ont pris la route de Lake Placid, mardi (15 août), en vue de leur série de trois matches face aux Américaines. «Nos journées sont très bien remplies et assez exigeantes, mais je m’y attendais, surtout qu’il s’agit d’un camp de Hockey Canada. Nous sommes traitées comme des pros et les dirigeants ont tout planifié pour qu’on puisse offrir notre meilleur niveau de jeu», a-t-elle louangé.

Recrutée par l’université Boston College où elle devrait évoluer à compter de 2019, la hockeyeuse magogoise entreprendra dans quelques semaines sa quatrième saison avec l’équipe féminine du Collège de Stanstead.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires