Chirurgie des seins : 3 choses à savoir

PUBLIREPORTAGE
Chirurgie des seins : 3 choses à savoir

Il est désormais possible de modifier la taille de ses seins grâce à la chirurgie. En effet, se sentir bien dans sa peau est important pour l’estime de soi et le bon déroulement de la vie quotidienne.

Mais savez-vous tout sur la chirurgie des seins ? Si vous envisagez de vous faire opérer, soyez en connaissance de ces trois choses.

Les types d’implants à utiliser

Il s’agit d’une opération chirurgicale visant à augmenter le volume d’un sein. Pour ce faire, le chirurgien va implanter une prothèse dans le sein jusqu’à obtenir le volume souhaité par la cliente. Vous avez le choix entre deux types d’implants lors de votre augmentation mammaire : la silicone et le sérum physiologique (solution saline)

La silicone est la plus prisée des femmes s’adonnant à la chirurgie des seins. Et pourquoi ? Parce qu’elle donne aux seins un résultat plus naturel. Cependant, son implantation est un peu plus compliquée. L’incision à effectuer est assez large, rendant difficile la détection d’éventuelles fuites.

Le sérum physiologique, quant à lui, est beaucoup moins populaire. Bien qu’elle offre une apparence moins réaliste, son concept est simple. Installée vide, elle peut être remplie jusqu’à l’obtention du volume souhaité. Aussi, elle ne présente aucun risque en cas de rupture de la prothèse.

L’éligibilité d’une personne

La chirurgie des seins n’est pas faite pour tout le monde. Certains critères doivent être respectés, notamment l’âge. En effet, les mineurs ne peuvent pas se faire une implantation mammaire. Aussi, la cliente doit faire un examen de santé avant de s’y lancer.

En général, la chirurgie des seins est interdite pour une personne ayant un système immunitaire défaillant, des problèmes de cicatrisation, une intolérance aux corps étrangers, des problèmes sanitaires au niveau des seins, ou encore une personne ayant des infections non traitées.

Le chirurgien se doit de refuser une implantation mammaire sur une personne manifestant une instabilité psychologique. En gros, l’état psychologique et physiologique de la cliente sera examiné minutieusement.

Le déroulement du post-opératoire

Comme toute opération chirurgicale, il peut y avoir de légères douleurs après l’intervention. Surtout si la prothèse a été implantée derrière le muscle. Mais ce n’est pas permanent. Il est recommandé pour la patiente de prendre des analgésiques pour soulager la douleur.

Dans les premières semaines post-opératoire, les seins seront gonflés. Il s’agit d’une étape pendant laquelle les implants prennent position. On ne peut porter jugement du résultat qu’après un mois. Si ce n’est pas satisfaisant, la cliente pourra revenir chez son chirurgien pour savoir ce qu’il faut faire. Mais il faut retenir que le résultat définitif n’est visible qu’après six mois.

Bref, chacun à ses motivations pour se faire augmenter les seins. Dans tous les cas, vous aurez une poitrine remise à neuve boostant votre estime de soi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires