TRIBUNE LIBRE: Un festival bruyant et irritant

Pierre-Marie Trottier
TRIBUNE LIBRE: Un festival bruyant et irritant
Il est possible de nous envoyer une lettre d'opinion à l'adresse suivante: djacques@lerefletdulac.com

Pour les résidents de la rue Cabana, le Festiv’Arts caribéen de l’année 2021 constitua un irritant important. Pourquoi les organisateurs se sont-ils crus autorisés à nous infliger une telle intensité sonore, du matin jusqu’à la nuit largement tombée? Au point que nous entendions même les mots des chansons dans nos demeures aux fenêtres fermées.

Nous apprécions tous ce festival culturel intéressant et charmant. Nous voulons bien l’accueillir encore dans notre voisinage. Mais encore faudrait-il que les organisateurs se comportent en bons citoyens, respectueux de l’environnement. Et faudrait-il aussi que la Ville leur impose l’obligation de se comporter en citoyens respectueux.

Vous remerciant à l’avance de l’attention que vous porterez à mes remarques, veuillez agréer mes sentiments distingués.

 

Pierre-Marie Trottier

Magog

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
V Martel
V Martel
10 mois

Pour m’y être rendue le dimanche matin, il n’y avait aucune activité autre que l’exposition des toiles. J’ai demandé à l’organisation quand la musique allait débuter, et on m’a montré que le programme de la journée allait débuter vers 13:00, par un conte. Je ne vois pas de quoi se plaindre…

Ghyslain Quirion
Ghyslain Quirion
10 mois

quand on ne veut pas entendre du bruit on vit dans le bois

Suzanne Lacroix
Suzanne Lacroix
10 mois

Je crois que c est normal un festival avec musique que sa mènent du bruit. Sa prend pas un secondaire 5 pour savoir ça. Et en bon étudiant tout le monde sais que l eaux est un fil conducteur de son. Donc quand on est pas capable de supporter le son ont
va rester plus loin pour éviter cette inconvénients. Et heure que sa fini il est a peine 23 hrs c est déjà fermer plus musique. Avant que les touristes viennent s installer autour du lac. Les festivités finisait à 1hrs am. A cause d eux ont à tout perdu nos festivités en ville. A cause du bruits qui était dénoncer. Festival couleurs. Traverser du lacs. Et autre.

Last edited 10 mois by Suzanne Lacroix
Claire Garon
Claire Garon
10 mois
Répondre à  Suzanne Lacroix

Écoute(c’est le cas de le dire!) Suzanne, l’humidité de l’air est bon conducteur de bruit, mets-ça dans tes notes de 5e secondaire. Le soir, le party pogne, et on les entend à des kilométres. Baissez vos speakers, on comprend quand même vos émotions.

jean-claude gosselin
jean-claude gosselin
9 mois
Répondre à  Suzanne Lacroix

les deux derniers commentaires sont inappropriés. Pour avoir organisé plusieurs évènements à Magog je peux vous dire que ce n’est pas une mince tâche de satisfaire tout le monde .Aidons ceux qui en organisent encore malgré tout et soignons notre belle langue francaise

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
9 mois

Je connais ce beau Festival caribéen haut en couleurs. Le problème du son hors norme vient du fait que les consignes sanitaires 2021 (l’an passé, il n’a pas eu lieu) ont obligé les festivaliers à placer leurs puissantes boîtes de son et la scène en dehors des tentes. Tout était en plein air!   Le son était moindre par les années passées et la Ville n’a pas su remédier à temps au bruit intense et aux décibels dérangeants et intolérables pour les résidents et les nombreux pique-niqueurs de la Pointe Cabana.