Tribune libre: flagrant manque de transparence a la Municipalité de Potton

Tribune libre: flagrant manque de transparence a la Municipalité de Potton

Il est possible de nous envoyer une lettre d'opinion à l'adresse suivante: djacques@lerefletdulac.com

Crédit photo : (Photo Depositphoto - Robyn Mackenzie)

Les conseillers municipaux et le maire de la Ville de Potton ont congédié le directeur général de la Municipalité, Roger Thierry, en poste depuis près de dix ans. Son licenciement devenait effectif le lundi 5 novembre, jour de la séance publique mensuelle du conseil municipal. Quelle coïncidence! M. Thierry n’était donc pas présent lors de cette séance publique.

Malgré le questionnement des citoyens présents, aucun moyen de connaître la ou les raisons du congédiement. Le maire Jacques Marcoux parle d’une entente de départ secrète déjà signée. Impossible d’en connaître les modalités, ni les montants qui la composent.

Or, les montants faisant partie de l’entente doivent apparaître aux états financiers de la Municipalité et être justifiés, puisqu’il s’agit des deniers publics. Ces mêmes états financiers doivent être accessibles aux citoyens. Les citoyens de Potton sont en droit de connaître l’usage fait de leurs taxes. Pourront-ils?

Encore une bonne raison de déposer une plainte au ministère des Affaires municipales et de l’organisation du territoire (MAMOT), et surtout au Comité de déontologie de la Commission municipale du Québec. Surtout peu de temps après avoir pris connaissance d’un fort possible conflit d’intérêts impliquant la vente du bâtiment de l’ancienne CIBC acheté par le conseiller Michael Laplume (payé 65 000 $ en 2017) à la Municipalité de Potton dernièrement au montant de 174 300 $.

Potton, réveillons-nous!

 

Denyse Chartrand

Canton de Potton

Poster un Commentaire

avatar