Compromis conclu sur l’étude sur l’avortement: l’obstruction est terminée en Chambre

La Presse Canadienne
Compromis conclu sur l’étude sur l’avortement: l’obstruction est terminée en Chambre

OTTAWA — Un mois d’obstruction au Comité permanent des Affaires étrangères de la Chambre des communes est terminé après que les députés ont accepté de retarder une étude sur les droits à l’avortement jusqu’à ce que les conservateurs choisissent leur prochain chef.

L’obstruction systématique – une mesure procédurale qui implique souvent de parler pendant une longue période afin de retarder une décision – a commencé lorsque la libérale Hedy Fry a présenté une motion réclamant l’étude le 16 mai.

Ce retard signifie que les travaux sur les autres études du comité sur l’équité en matière de vaccins, la situation à Taïwan et l’invasion russe de l’Ukraine ne devraient pas se terminer avant l’automne.

Le député libéral Rob Oliphant affirme que le compromis visant à retarder l’étude a été conclu parce que les conservateurs ne voulaient pas avoir à discuter de l’avortement durant la tenue de leur course à la direction.

L’avortement est depuis longtemps un sujet de division pour les conservateurs et certains députés ont accusé les libéraux d’essayer de le soulever à chaque occasion comme une question de discorde politique.

Le porte-parole conservateur en matière d’affaires étrangères, Michael Chong, a déclaré que son parti voulait se concentrer sur les travaux concernant d’autres sujets déjà en cours, mais lorsqu’il est devenu clair que les libéraux ne bougeraient pas sur l’étude sur l’avortement, les conservateurs ont accepté de la reporter à l’automne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires