Les Cantonniers servent une leçon de hockey aux Grenadiers

Par Patrick Trudeau
Les Cantonniers servent une leçon de hockey aux Grenadiers
Lyam Jacques (19) a servi une superbe passe à Jules Boislard sur le 4e but des Cantonniers. (Photo : Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

HOCKEY. Alors qu’on s’attendait une véritable lutte au sommet entre les deux meilleures équipes de la division Tacks, on a plutôt eu droit à un spectacle unilatéral mené par les Cantonniers, qui l’ont emporté  7-0 contre les Grenadiers de Châteauguay, ce soir à l’aréna de Magog.

Lorsque Lyam Jacques ouvert la marque à mi-chemin de la première période, les locaux ont décidé de se mettre en marche et ont outrageusement dominé le reste de la rencontre.

Le gardien Louis-Félix Charrois a même dû patienter pendant une quinzaine de minutes sans recevoir de lancers, entre la 10e et la 25e minute de jeu.

En plus d’inscrire un doublé (ses 5e et 6buts), Lyam Jacques a servi une superbe passe à Jules Boislard (2e étoile) pour son 4e but de la campagne.

Le combatif numéro 19 a aussi écopé de deux pénalités, mais il s’est fait damer le pion à ce chapitre par l’attaquant des Grenadiers, Ty Richardson, qui a obtenu huit minutes de pénalité (2 doubles mineures) sur la même séquence pour avoir donné du genou à deux reprises.

Connor Macey (7e), Charles Poirier (2e), Lewis Gendron (3e ) et Maxime Côté (7e) ont aussi touché la cible pour les vainqueurs. Gendron a de plus ajouté deux mentions d’aide à sa fiche.

Auteurs de trois points chacun, Lyam Jacques (1re) et Jules Boislard (2e) ont obtenu les deux premières étoiles, la troisième étant décernée au gardien Louis-Félix Charrois.

Ce dernier a fait face à 16 lancers, comparativement à 47 pour son vis-à-vis.

Les protégés de Stéphane Robidas ont notamment dominé 21-5 en deuxième période.

Avec ce gain, les Cantonniers prennent une avance de quatre points sur les Grenadiers, en tête de la division Tacks.

Ils seront de retour devant leurs partisans ce vendredi 5 novembre (19 h) pour y accueillir les Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

Le gardien des Grenadiers a été bombardé de 47 lancers, dont celui-ci de Charles Poirier, qui a touché la cible au début de la deuxième période. (Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires