Utilisation d’une terrasse sur le toit: la Ville «déjouée» par Les Enfants Terribles

Par superadmin
Utilisation d’une terrasse sur le toit: la Ville «déjouée» par Les Enfants Terribles
Une terrasse commerciale prendra finalement place sur le toit de l'Îlot Tourigny.

RESTAURATION. La Ville de Magog a dû adopter un règlement visant à encadrer l’utilisation des terrasses sur le toit des restaurants, après avoir été prise de court par la nouvelle brasserie Les Enfants Terribles.

L’établissement de l’Îlot Tourigny a en effet le droit d’utiliser la terrasse située sur le toit de l’immeuble de quatre étages, contrairement à ce qu’on croyait au départ.

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, rappelle qu’initialement, cet endroit devait être accessible uniquement pour les employés de la bâtisse. «Le conseil n’avait pas envisagé qu’il y aurait usage commercial sur le toit. Toutefois, après vérification, le règlement de zonage le permet», mentionne-t-elle.

C’est pourquoi des mesures seront prises par la Ville pour assurer la quiétude du voisinage. «On va entre autres contrôler les heures d’opération, le bruit et l’éclairage pour assurer la tranquillité des citoyens aux alentours. Certains citoyens ont aussi indiqué souhaiter avoir accès au toit, et ce règlement viendra le permettre. C’est le compromis qu’on a trouvé», ajoute Mme Hamm.

À la période de questions de la séance ordinaire du conseil municipal, lundi, le citoyen Michel Gauthier a démontré son mécontentement en rapport avec cette nouvelle. «Je suis un peu déçu de ce que vous annoncez, car ça n’a pas du tout fait partie des discussions lorsque vous avez parlé du projet», a-t-il fait valoir.

La première magistrate souligne que l’ensemble du conseil municipal partage cette opinion. «On a clairement exprimé qu’on ne souhaitait pas un usage commercial sur la terrasse, et ce n’est pas ce qu’on avait en tête, ni ce qui nous a été présenté. Malheureusement, le règlement le permet, et celle-là, on ne l’a pas vue. Je suis désolée, ça ne nous a pas été signalé. On essaie donc de limiter les nuisances», témoigne-t-elle.

La projection d’une lumière en dehors des limites du toit entre 21 h et 7 h, si celle-ci est susceptible de causer un inconvénient pour une ou plusieurs personnes du voisinage, ainsi que les concerts, spectacles, représentations théâtrales ou cinématographiques, la danse ou l’usage d’instruments reproducteurs ou amplificateurs seront notamment interdits. Une musique d’ambiance, dont l’effet se limite à la terrasse, est toutefois autorisée jusqu’à 21 h.

Il sera également interdit à toute personne du public de consommer de la nourriture ou des breuvages sur une terrasse sur toit entre 21 h et 7 h, et l’exploitant d’un établissement commercial ou la personne à son emploi ne peut servir de nourriture ou de breuvages au public entre 20 h 30 et 7 h. Il est également interdit à toute personne du public d’être présente entre 23 h et 7 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires