Une répétition de 2013 à la mairie du Canton de Potton

Par Dany Jacques
Une répétition de 2013 à la mairie du Canton de Potton
Louis Veillon et Jacques Marcoux.

ÉLECTION. Les électeurs du Canton de Potton assisteront à une reprise de 2013 à la course à la mairie, en novembre prochain. Louis Veillon et Jacques Marcoux sollicitent de nouveau le même poste.

Le premier magistrat sortant, M. Veillon, avait déjà confirmé son intérêt. Il souhaite poursuivre les dossiers en cours et s’assurer de la continuité des autres projets.

Parmi les réalisations sous sa gouverne, il cite la future relance d’Owl’s Head et des 200 emplois et 200 millions investis par le groupe dirigé par Gilles Bélanger.

Il pense également à l’ouverture de la nouvelle pharmacie Phamiliprix, le 7 septembre, ainsi que le projet de culture de marijuana médicinale qui, selon lui, progresse bien. «On travaille très fort pour obtenir les permis fédéraux. De nombreuses étapes ont été franchies et les plans sont faits. Nous sommes même plus avancés que le projet à Weedon», assure-t-il.

Selon M. Veillon, le projet de culture de marijuana médicinale prévoit la construction d’un bâtiment de plusieurs millions de dollars. Une quinzaine d’emplois devraient être créés.

Louis Veillon a été maire 4 ans et conseiller pendant 12 ans depuis les 24 dernières années.

Jacques Marcoux conserve la flamme

L’ex-maire Jacques Marcoux sollicitera lui aussi la mairie en novembre prochain. Il dit avoir amplement de temps libre, surtout depuis le décès de son épouse.

Il propose notamment de créer un programme d’incitatifs financiers pour conserver et attirer les 35 ans et moins au Canton de Potton. Il souhaite ainsi freiner le vieillissement de la population et insuffler un nouveau dynamisme à la municipalité. «Il faut attirer de jeunes familles, car Potton n’a bénéficié que de deux citoyens supplémentaires entre les deux derniers recensements», dit-il.

Il suggère également de consulter la population à son entrée en poste pour fixer des priorités collectives, en plus de mettre en place un programme de saines habitudes de vie.

Une présence accrue sur le web et les réseaux sociaux figure également dans ses plans pour faire connaître davantage le Canton de Potton, dont le principal secteur est Mansonville.

M. Marcoux a perdu la mairie par 10 voix en 2013 aux dépens de Louis Veillon. Il a déjà été maire de la municipalité pendant deux mandats (1989-1993 et 2009-2013), en plus d’y occuper un siège de conseiller pendant un mandat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires