Un pionnier du développement économique s’éteint

Par Dany Jacques
Un pionnier du développement économique s’éteint
Gratien Lavoie a marqué à sa façon le développement économique de Magog dans les années 1980.

DÉCÈS. Le premier commissaire industriel à temps complet de la Ville de Magog, Gratien Lavoie, est décédé à l’âge de 67 ans, le 25 octobre dernier.

Il a travaillé trois ans sous le règne du maire Antonio Lacasse dans les années 1980, cédant sa place à Diane Dufour. M. Lavoie avait succédé au premier commissaire industriel de Magog, Jean-Paul Lange qui, lui, occupait ces responsabilités à temps partiel.

Parmi ses réalisations, il aura collaboré à l’étude du projet Botella, un vaste projet récréotouristique dans la baie de Magog, avec le maire Paul-René Gilbert. M. Lavoie a également contribué aux premiers élans d’entreprises comme Thona et H. Fontaine dans le parc industriel de Magog.

Ses amis et collaborateurs gardent un excellent souvenir de cet homme reconnu pour ses relations humaines. «Un de ses points forts était d’aller chercher des entreprises en travaillant sur le terrain», résume Laurent Pelletier.

L’ancien député d’Orford, Robert Benoit, lui est reconnaissant pour son support à sa vie politique.

L’ancien premier ministre du Québec et ministre libéral, Daniel Johnson, se souvient d’un homme naturel et enthousiaste. «Quelle triste nouvelle. J’ai connu Gratien il y a près de 30 ans, alors que j’étais ministre de l’Industrie et du Commerce, de 1985 à 1988. Il était toujours impliqué sans relâche dans des projets de développement économique», se rappelle-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires