Un ancien dépotoir rejette ses ordures près du marais

Par superadmin
Un ancien dépotoir rejette ses ordures près du marais
Au total

Difficile de croire que plus de dix tonnes de déchets de toutes sortes gisaient au sol à deux pas des sentiers du marais de la rivière aux Cerises à Magog depuis des mois, voire des années. C’est pourtant le poids obtenu à la pesée finale des activités de nettoyage effectuées à cet endroit, en 2012, par le regroupement de citoyens d’Action Saint-François.

Au total, 16 grandes corvées effectuées par des bénévoles ont permis d’amasser 6,75 tonnes de métal, 2 tonnes de rebus, 500 kilos de verre, 217 kilos de pneus et 672 kilos de matériaux qui ont été envoyés à l’écocentre. Ce qui représente un total de 10,2 tonnes de déchets dont 80 % ont été envoyés au recyclage. Des chiffres qui ont de quoi étonner à première vue, mais qui ne surprennent pas pour autant la coordonnatrice d’Action Saint-François, France Bourgouin.

Cliquez ici pour voir des images

«Il y a des activités de nettoyage à cet endroit depuis plusieurs années et chaque fois, on trouve beaucoup de déchets. Il faut comprendre qu’il s’agit d’un ancien dépotoir qui a été enfoui il y a déjà longtemps. Cependant, en raison des périodes de gel et de dégel, certains déchets remontent à la surface. Donc, c’est presque toujours à recommencer», admet Mme Bourgouin.

Ce qui explique pourquoi les 123 volontaires qui ont mis la main à la pâte cette année n’ont pas seulement trouvé que de petits détritus, mais également des objets de grande dimension comme des électroménagers et des matelas. Dans une moindre mesure, la collecte de bidons d’huile est également chose fréquente, mais heureusement, ceux-ci sont vides la plupart du temps.

«En plus de protéger l’environnement, ces corvées ont surtout permis de sécuriser les lieux en enlevant tous les débris qui auraient pu blesser des gens. Par exemple, les élèves de la nouvelle école Montessori, qui se construit tout près du site, pourront s’y aventurer sans crainte de se couper avec des morceaux de verre ou du métal. C’est beaucoup plus rassurant pour tout le monde», explique la coordonnatrice en remerciant d’ailleurs la direction de l’École pour sa collaboration.

D’autant plus qu’aux dires de France Bourgouin, le gros du travail de nettoyage a été fait. Ce qui laisse croire qu’Action Saint-François pourra crier victoire dans un avenir pas si lointain. «Il faudra encore entre cinq et dix activités de nettoyage pour atteindre notre objectif, qui consiste à remettre à jour, à cet endroit, un milieu humide pour la flore et la faune. Tout va dépendre aussi du nombre de bénévoles qui nous prêteront main-forte. Plus nous serons de gens, plus il sera possible de le faire rapidement et plus nous serons de gens, plus ce sera motivant!»

Les personnes, les entreprises ou les écoles qui désireraient donner du temps peuvent s’informer directement au regroupement en composant le 819 563-5362 ou en visitant le asf@asf-estrie.org.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires