Tour du silence: pour favoriser la cohabitation entre vélos et voitures

Par Patrick Trudeau
Tour du silence: pour favoriser la cohabitation entre vélos et voitures
Paul Tear (Régie de police)

CYCLISTES. Année après année, l’arrivée du beau temps coïncide avec le retour des vélos sur nos routes. Une cohabitation qui n’est pas toujours facile avec les autres véhicules à quatre routes et qu’on voudrait certainement rendre plus agréable.

En hommage aux cyclistes qui ont été blessés ou tués dans des accidents, et pour promouvoir le «bon voisinage» routier, on organise depuis quelques années le Tour du silence.

Chapeauté par le Club La Grande Roue et encadré par la Régie de police Memphrémagog, le Tour 2015 aura lieu le mercredi 20 mai prochain. Le départ de cette randonnée cycliste silencieuse s’effectuera à 18 h 30, et le convoi parcourra plus de 15 km à travers la ville de Magog, à un rythme accessible à tous les niveaux. «Parce qu’il est très sécuritaire et bien encadré, ce parcours nous permet de rouler sur certaines rues où c’est habituellement très dangereux, comme la rue Sherbrooke, par exemple. L’an dernier, un jeune de 4 ans a fait tout le trajet», a laissé entendre Luc Beaudry, membre du comité organisateur et pionnier du cyclisme à Magog.

En plus de faire une partie du trajet sur la rue Sherbrooke, le parcours empruntera les rues Principale ouest et St-Patrice pour se rendre à la Plage des Cantons. Un arrêt est prévu au Parc des Braves sur le chemin du retour.

Ancien éducateur physique, enseignant et grand amateur de vélo, Pierre Pelletier agira comme président d’honneur de l’événement. «Ça s’appelle le Tour du Silence, mais ça n’a rien de funèbre. Ce serait plutôt le tour du plaisir», fait-il valoir.

Bien que le tour soit gratuit et ouvert à tous, il faut obligatoirement s’inscrire si on veut y prendre part. On suggère donc aux participants de se rendre à l’aréna de Magog dès 17 h 30, afin de valider son inscription.

Le port du casque est aussi un prérequis pour se joindre au peloton. «Avec toutes mes années d’expérience en vélo, je peux vous confirmer l’importance de cet équipement. Même à basse vitesse, une chute sur l’asphalte, ça sonne», a tenu à rappeler le président du Club de vélo La Grande Roue Magog-Orford, Robert Gagnon.

Pour information ou pour agir comme bénévole, on peut visiter le site www.lagranderoue.qc.ca ou la page Facebook Le Tour du Silence à Magog.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires