Steve Forget, la «deuxième voix» du groupe Styx

Par Vincent Cliche
Steve Forget, la «deuxième voix» du groupe Styx
Le groupe hommage à Styx «The Grand Illusion»

Il y a un peu plus d’une dizaine d’années, Steve Forget est venu très près de devenir le nouveau chanteur du groupe Styx. Loin d’être déçu du résultat, le Magogois a profité de cette expérience pour bonifier ses prestations au sein du groupe hommage «The Grand Illusion».

Le chanteur et guitariste se souvient du processus comme si c’était hier. «Une amie qui s’occupe du site internet du groupe m’avait proposé d’envoyer un démo. Dennis DeYoung venait tout juste de quitter le groupe. C’était en 1999. J’ai participé au concours et ma candidature a été retenue jusqu’à la toute fin», explique Steve Forget. L’honneur est finalement allé à Larry Gowan.

Emballé par son expérience, le chanteur effectue son retour au sein de la formation hommage à Styx qu’il a fondée en 1997, nommée «The Grand Illusion». Au fil des ans, le groupe peaufine son spectacle et le présente à maintes reprises. Ce qui sera présenté lors de la représentation du 16 avril prochain au Théâtre Granada est une véritable soirée nostalgique. «Nous avons mis beaucoup de temps pour faire des recherches, au niveau des images projetées et des costumes. C’est pour recréer le plus fidèlement possible l’expérience Styx. Être sur scène, c’est aussi une partie de plaisir pour nous.»

Depuis le temps, plusieurs milliers de personnes ont assisté à l’une ou l’autre des représentations du groupe «The Grand Illusion», qui fait allusion au meilleur album de Styx, selon Steve Forget. «L’une de mes chansons fétiches est probablement "The Best of Times". Ça représente très bien le son de Styx, où on retrouve beaucoup de piano, tout en ayant un peu de mordant. C’est cette fusion du rock avec le côté un peu plus soft qui m’attire dans ce genre de musique.»

Le groupe, qui est aussi composé de Claude Cormier (batteur), Claude Dansereau (voix et guitare), Sébastien Daigle (clavier), Jacques Mercier (basse) et de Luc Gervais (guitare), terminera le présent concept cette année. «Par la suite, on veut y aller vers une expérience du genre Styx Story où les chansons sont présentées en ordre chronologique et où l’enrobage est encore plus impressionnant.»

Rappelons que «The Grand Illusion» sera en spectacle le 16 avril, au Théâtre Granada de Sherbrooke, à compter de 20 h 30.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires