Maison Merry: la directrice générale veut faire «tripper» les visiteurs

Par superadmin
Maison Merry: la directrice générale veut faire «tripper» les visiteurs
Sophie Charbonneau a été embauchée comme directrice générale de la Corporation de la maison Merry en novembre dernier.

PROJET. Le projet de mise en valeur de la maison Merry se concrétisera au cours des prochaines semaines avec le début des travaux évalués à 3,5 M$. Une étape importante qui marque le début d’une grande aventure pour la directrice générale de ce lieu historique, Sophie Charbonneau.

À vrai dire, le travail est déjà bien entamé pour Sophie Charbonneau, qui a le nez à temps plein dans ce vaste chantier depuis son embauche en novembre dernier. Historienne et muséologue de formation, elle s’estime privilégiée d’être au cœur de cette réalisation hautement significative. «La Ville de Magog a fait un geste courageux en 2008 en achetant la maison, car c’est là où tout a commencé, explique celle qui travaillait à la MRC de Memphrémagog à cette époque. Le terrain servait de lieu de passage pour les Abénaquis bien avant que le fondateur de Magog, Ralph Merry, vienne s’y installer. C’est un endroit lourd de sens qu’on se devait de conserver et de préserver.»

Si les récits du passé sont une véritable passion pour elle, Mme Charbonneau est consciente qu’il n’en est pas ainsi pour l’ensemble de la population. Une réalité qui la motive justement à créer un environnement accessible à tous. «Ça ne m’intéresse pas de prêcher les convaincus qui fréquentent déjà les musées. Ce que je veux, c’est de changer la perception de ceux qui trouvent que l’histoire, c’est plate et ennuyeux. Ce projet est vraiment une occasion de faire tripper les gens en leur faisant vivre une véritable expérience», affirme-t-elle.

On sait déjà que les nouvelles technologies prendront une place importante dans les installations, qui devraient être inaugurées au printemps 2018. Cependant, il n’a pas été possible d’en savoir davantage pour l’instant puisque des annonces à ce sujet sont prévues sous peu. «Ce qui va distinguer notre offre à ce qui se fait ailleurs, c’est le mélange entre l’aspect historique et la technologie. Il y a aussi tout le potentiel archéologique qui est unique dans les Cantons-de-l’Est. Les visiteurs pourront même participer à des fouilles publiques en compagnie de vrais archéologues», donne-t-elle en exemple.

En ce qui a trait au lieu même où est située la maison Merry, Sophie Charbonneau veut en faire un lieu de rassemblement à l’image des autres parcs de la ville, comme la pointe Merry. Des bancs et des tables de pique-nique y seront installés. De plus, les visiteurs auront accès gratuitement au WI-FI. «On parle d’un lieu de mémoire citoyen, car on veut que les citoyens investissent cet endroit, qu’ils se l’approprient et viennent y passer du temps. D’ailleurs, les expositions à l’intérieur de la maison seront offertes gratuitement aux Magogois», conclut la directrice générale.

Notons que Mme Charbonneau travaillait depuis six ans comme responsable de l’action éducative au Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier à Valcourt avant d’être embauchée à Magog.

 

La campagne de financement atteint les 800 0000 $

L’objectif du million de dollars de la campagne de financement est plus que jamais à la portée de la Ville de Magog. Le dernier décompte était de 800 000 $ selon la présidente de la Commission de la culture, Diane Pelletier. «C’est beaucoup de travail de démarchage, beaucoup de gens à rencontrer, mais ça avance bien. On attend une confirmation d’un autre don entre 50 000 $ et 100 000 $. J’ai bon espoir qu’on va atteindre notre objectif, peut-être même le dépasser», affirme Mme Pelletier. Rappelons que la Fondation Bannerman (100 000 $), Ilot innovation & cies (100 000 $) et Maurice Pinsonnault (50 000 $) sont parmi ceux qui ont fait les contributions les plus importantes.

 

Le conseil d’administration de la Corporation de la maison Merry

Marie-France Bourdages (présidente)

Diane Pelletier (vice-présidente)

Marie-Claire Manon Bergeron (trésorière)

Denise Roy (secrétaire)

Mélanie Pelletier (administratrice)

Josianne Jetté (administratrice)

Luc Normandin (administrateur)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires