Magog aura son «Magasin général»

Par superadmin
Magog aura son «Magasin général»
Karine Cantin

COMMERCES. La Ressourcerie des frontières qui prendra place dans les locaux de Rossy à Magog portera l’appellation de «Magasin général». Cet esprit d’autrefois sera mis à l’avant-plan, même sur la façade qui sera revampée avec un look «vintage».

Trois esquisses primaires de la nouvelle façade de la boutique d’articles usagés ont été dévoilées, en conférence de presse, le 25 février. Le commerce d’économie sociale qui ouvrira en mai au centre-ville de Magog, fera disparaître le bleu identitaire du magasin Rossy pour attirer le regard sur une entrée aux tons plus neutres.

Le magasin général à Magog offrira un peu de tout qui aura été récupéré lors des collectes d’encombrants dans la MRC de Memphrémagog. Des partenariats seront créés, comme il en existe avec la boutique de la Ressourcerie des frontières à Coaticook. Par exemple, des étudiants de l’école la Frontalière restaurent des meubles qui, une fois vendus à la Ressourcerie, reçoivent 50 % des profits pour leur programme scolaire particulier.

Site de choix

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, soutient que la Ressourcerie cadre dans la revitalisation du centre-ville qui accueille déjà des antiquaires. «Je serais peut-être inquiète si c’étaient d’autres promoteurs. Mais ils ont gagné des prix pour la qualité de leur travail», insiste-t-elle. Elle se dit persuadée qu’en plus d’une clientèle régulière, la boutique attirera des touristes et collectionneurs, comme à Coaticook. Le projet permet également de rejoindre les objectifs d’environnement durable du gouvernement.

Près d’une dizaine de sites ont été évalués dans les huit derniers mois avant de choisir d’installer la Ressourcerie dans les locaux du magasin Rossy. Parmi eux, on retrouve l’ancien IGA de Magog, le Dollarama et le Mégaburo, notamment. Et pourquoi Rossy? «Le positionnement commercial. Plus près du centre-ville. Avec le trafic touristique, explique Jean Des Rosiers, directeur général-adjoint de la Ressourcerie. Les conditions qu’on a pu négocier avec Rossy étaient aussi avantageuses.»

Il affirme avoir fait le tour des commerçants du secteur pour créer des partenariats et faire connaître la boutique. Selon lui, la diversité qu’offrira la Ressourcerie plait au gens d’affaires rencontrés.

Pour voir d’autres réactions sur l’arrivée de la Ressourcerie, il suffit de cliquer ici

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires