Le cardinal Lacroix: faire tomber les murs de l’ignorance

Par Charles Lalande
Le cardinal Lacroix: faire tomber les murs de l’ignorance

FUNÉRAILLES. Comme il l’a fait la veille, le cardinal Lacroix a tenu à assister aux funérailles de trois victimes de l’attentat ayant fait six morts et cinq blessés dimanche dernier, dans une mosquée de Québec. L’essence de son discours consistait à apprendre à mieux se connaître, et ultimement, respecter les différences.

 «Devant la douleur et la souffrance, nous sommes tous [une] famille. Il faut que les familles endeuillées puissent sentir notre compassion, notre présence et nos prières.»

Selon lui, la solution pour «faire tomber ces murs de l’ignorance est de trouver des façons de mieux se connaître. C’est le prochain pas à faire au Québec, au Canada et même dans le monde», a-t-il enchaîné.

D’ailleurs, les funérailles des trois autres victimes, qui ont eu lieu jeudi à Montréal, étaient, pour lui, la première fois qu’il participait à un rite musulman. «Pourtant, il y a des Musulmans établis à Québec depuis trois générations. Il y a une méconnaissance.»

Le cardinal Lacroix croit que les Québécois ont écrit un nouveau chapitre à leur histoire, et qu’il faut garder cet élan.

Avec la collaboration de Mathieu Turgeon.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires