La Ville de Magog met le projet Divertigo Magog-Orford sur la glace pour 2017

Par superadmin
La Ville de Magog met le projet Divertigo Magog-Orford sur la glace pour 2017
Le projet Divertigo ne prendra officiellement pas forme à la plage des Cantons.

Trois mois après avoir autorisé à l’unanimité l’implantation du parc de jeux aériens Divertigo à la plage des Cantons, les élus de Magog ont finalement décidé de mettre le projet sur la glace pour 2017.

À litre aussi sur le même sujet:

Magog interpelle la police sur des lettres anonymes faisant état de corruption

Sortie en règle du conseiller Pierre Côté

Devant une opposition persistante, les élus en ont fait l’annonce ce soir lors de la séance du conseil municipal. Cette décision a été adoptée à la majorité des voix, à l’issu d’un vote à 7 contre 3.

Seuls Pierre Côté, Steve Robert et Yvon Lamontagne auraient souhaité que la Ville aille de l’avant comme prévu.

Avant même la tenue du vote, la mairesse Vicki-May Hamm a fait le point en expliquant que la Municipalité voulait profiter des consultations publiques à venir sur les parcs et espaces verts pour élargir sa réflexion.

De plus, la première magistrate a fait savoir qu’une partie de la saison était déjà compromise pour le promoteur de Divertigo, Marco Patry. «D’un commun accord, on a conclu qu’il n’y aurait pas de projet pour 2017», a précisé Mme Hamm.

Cette dernière a rappelé que le parc de la Baie-de-Magog, dans lequel se trouve la plage des Cantons, est de vocation récréationnelle qui autorise la tenue d’activités et d’événements. D’où le fait que les élus ont accepté le projet en décembre, selon Mme Hamm, qui s’inscrit dans cette continuité.

«On ne s’attendait pas du tout à une telle opposition au projet, qui respecte la réglementation municipale. De plus, ces modules de jeux répondaient à la vision des citoyens qu’on avait entendu lors de précédentes consultations», a précisé Mme Hamm.

La mairesse a fait valoir que la consultation du 11 avril prochain, sur les parcs et espaces verts, est une «opportunité de changer la vocation si c’est le souhait de la majorité de la population».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires