La Ville de Magog entreprend un virage électrique

Par superadmin
La Ville de Magog entreprend un virage électrique
La Ville de Magog se dote de bornes de recharge.

La Ville de Magog est passée de la parole aux actes dans sa volonté de réduire ses émissions de gaz à effet de serre alors qu’elle a acquis quatre bornes de recharge électrique pour un usage grand public.

Acquises au coût de 5000 $ l’unité, ces nouvelles bornes à 240 volts permettent aux propriétaires de véhicules électriques de faire le plein de courant 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Elles ont été installées à quatre endroits stratégiques, soit l’aréna, l’hôtel de ville, sur la rue Principale près du Parc des Braves et au Centre d’interprétation du marais.

Ce nouvel équipement s’ajoute aux quelque 180 bornes du réseau Circuit électrique, alimenté par Hydro-Québec, qui sont en service pour la plupart dans la grande région de Montréal et à Québec.

Il s’agit donc d’une borne différente de la toute première qui avait été installée dans le parc industriel de Magog en octobre dernier par une initiative privée de la compagnie Systemex Énergies, appartenant au RéseauVER, un compétiteur du Circuit électrique.

«Notre souhait est que Magog soit un jalon des véhicules électriques dans la province, soutient d’entrée de jeu le directeur des travaux publics de la Ville, Michel Turcotte. Il y a deux avantages à faire partie du Circuit électrique. Premièrement, le réseau est en pleine expansion avec une progression rapide de la quantité de bornes disponibles. De plus, les bornes de Circuit électrique sont reconnues pour être les plus robustes. C’est donc le meilleur des deux mondes.»

La Municipalité implantera également trois à quatre bornes à usage privé pour ses propres véhicules municipaux. Actuellement, la Ville dispose de deux voiturettes carburant à l’électricité qui sont utilisées dans les parcs. Cependant, d’autres s’ajouteront bientôt à la flotte puisqu’un appel d’offres pour l’achat de quatre voitures électriques devrait être lancé sous peu.

«Je crois qu’on ne se trompe pas en amorçant un virage vers l’énergie verte, puisque c’est prouvé que la fiabilité d’un moteur électrique est de beaucoup supérieure à celle d’un moteur à combustion interne», soutient M. Turcotte.

Il en coûte 2,50 $, taxes incluses, pour recharger son véhicule dans le réseau de bornes de Circuit électrique et obtenir une autonomie variant de 50 à 160 km selon le type de véhicule.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires