La Banque alimentaire Memphrémagog: un organisme vital

Par superadmin
La Banque alimentaire Memphrémagog: un organisme vital
La directrice générale de la Banque alimentaire Memphrémagog

Par Charles-Antoine Rondeau

FAIM. Depuis près de 25 ans, la Banque alimentaire Memphrémagog (BAM) tente de répondre aux besoins de la population. Malgré l’énorme travail accompli, les demandes de paniers grimpent. On en dénombre 200 de plus que l’an dernier à pareille date.

Autre article ici

La directrice générale, Suzanne Lafleur, affirme que la majorité de la clientèle vient chercher une aide temporaire. Plus de la moitié des usagers de la BAM ont récemment vécu une perte d’emploi ou sont en attente de revenu.

«Notre objectif est d’aider les gens à reprendre une autonomie alimentaire. C’est une très petite minorité que l’on va nourrir à long terme», de dire Mme Lafleur.

En effet, de mars 2014 à mars 2015, le pourcentage d’usagers de l’organisme qui travaillent est passé de 6 % à 11 %. Auparavant, les banques alimentaires ne nourrissaient pas de travailleurs.

Un beau temps des Fêtes pour tous 

La DG explique que les critères d’accès à un panier pour Noël sont moins stricts que pour le reste de l’année.

«Certains travaillent toute l’année et réussissent à boucler leurs fins de mois correctement, mais à Noël, il y a des dépenses supplémentaires. Un panier peut permettre quelques dépenses reliées aux Fêtes, sans s’empêcher de manger convenablement.»

Bien que la directrice générale soit fière du travail accompli, elle fait valoir que la BAM manque actuellement de denrées.

«On nourrit environ 60 familles par semaine, alors il nous faut de la nourriture pour tout autant d’épiceries. On doit remplir nos étalages aussi rapidement qu’ils se vident», lance Suzanne Lafleur.

Pour faire un don en argent à l’organisme, il est possible de téléphoner, de se présenter sur place ou encore de l’envoyer par la poste (581 rue Sherbrooke, Magog, Québec J1X 2S4). Mme Lafleur ajoute qu’il est aussi possible de faire des dons de denrées, et ce, tout au long de l’année.

«D’ici Noël, on a plus d’une trentaine de points de chute à Magog. Pendant le reste de l’année, les gens peuvent venir directement à la banque alimentaire. Il est aussi possible de faire des dons au Metro Plus Plouffe, où il y a un panier près des caisses durant toute l’année.»

Elle souligne aussi que les produits sains sont les plus appréciés.

«On préfère les soupes, les pâtes, les céréales, le beurre d’arachide et les aliments qui contiennent beaucoup de protéines comme le thon en canne et les fèves au lard. On ne manque pas de biscuits et de sucreries», de dire la DG.

Une grande famille

L’équipe de la BAM compte actuellement quatre employés et plus d’une centaine de bénévoles. Malgré tout, la directrice générale déclare qu’il n’y a jamais assez de gens qui offrent de leur temps.

«On a des bénévoles de tous les talents. Nos multiples projets font que j’ai toujours besoin d’aide. C’est très nourrissant de s’impliquer auprès d’un organisme communautaire.»

Suzanne Lafleur termine en invitant la population à venir visiter les installations de la banque alimentaire.

«Tout le monde peut venir nous visiter. On est un organisme communautaire qui appartient à la communauté, alors la communauté a le droit de savoir comment on fonctionne», conclut-elle.

Pour plus d’information: 819-868-4438

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires