Disponible en France, bientôt sur les tablettes du Québec

Par Vincent Cliche
Disponible en France, bientôt sur les tablettes du Québec
L'auteur orferois Yves Allaire signe un premier recueil de poésie. (photo: Vincent Cliche)

Le poète orferois Yves Allaire a profité de son passage en France ce-mois ci pour faire découvrir son tout premier recueil. Nos cousins français ont donc eu un avant-goût de l’ouvrage intitulé «Rompre les chiens», qui sera sur les tablettes ce jeudi (24 mars).

Le recueil est quelque sorte une collection de 14 textes avoisinant la caricature mordante. Il s’agit donc d’une nouvelle avenue pour le poète, qui n’avait pas l’habitude d’avoir la plume aussi tranchante. «J’ai une formation en théâtre et je m’ennuyais de l’une de ses formes, celle où on dénonce les travers de ses semblables. Ça ressemble un peu à du Molière. Par exemple, dans "Chien sale", des gens pourront reconnaître une personne qu’ils n’aiment pas. Pour ma part, j’y ai vu un voleur à cravate.»

S’il écrit des poèmes intensément depuis cinq ans déjà, il s’agira d’une première aventure dans le monde de l’édition pour Yves Allaire. «À la suite de soirées de poésie, les spectateurs me demandaient où ils pouvaient se procurer mes écrits. En fait, la publication d’un recueil est la suite normale de la vie d’un texte. C’est aussi une carte de visite que je peux laisser à différents événements pour m’y faire inviter.»

Et comme un bouquin ne vient souvent pas sans un autre, le poète du Canton d’Orford prépare déjà deux autres recueils. Entre temps, il travaille sur des concerts poétiques avec, entre autres, Pierre-Jean Canno, Charles Van Goïdsenhoven et l’Association des auteures et auteurs des Cantons-de-l’Est. Il revient également d’un festival, «Le printemps des poètes», qui s’est déroulé il y a quelques semaines en France.

Yves Allaire participera au lancement de «Rompre les chiens» à la Microbrasserie La Memphré, ce jeudi (24 mars), lors d’un «5 à 7». L’activité se déplacera vers Sherbrooke, au Loubards le 5 avril. Entre temps, les auditeurs de Radio Ville Marie (100,3 FM) peuvent entendre M. Allaire tous les dimanches, à compter de 21 h, alors qu’il anime «Vivante poésie».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires