Cogeco déploie sa fibre optique dans le parc industriel

Par Vincent Cliche
Cogeco déploie sa fibre optique dans le parc industriel
Le vice-président de la vente et du service à la clientèle chez Cogeco

Cogeco Câble a récemment investi deux millions de dollars à Magog. Grâce à cette somme, les entreprises du parc industriel de Magog peuvent maintenant être branchées au nouveau réseau de fibre optique de la compagnie.

Cette annonce a été faite dans le cadre d’une conférence de presse, tenue le 18 janvier dernier, où les dirigeants de Cogeco Câble ont présenté de nouveaux forfaits internet pour leur clientèle d’affaires. Selon le vice-président de la vente et du service à la clientèle chez Cogeco, Jules Grenier, les besoins des divers clients changent pratiquement chaque mois. «Le contenu présenté est de plus en plus lourd et les gens veulent de la rapidité. Il a fallu s’ajuster.»

Pour l’instant, la technologie de la fibre optique n’est offerte qu’aux entreprises, mais M. Grenier n’écarte pas la possibilité d’élargir ce service vers sa clientèle résidentielle. «Ça dépend du taux de succès que nous allons connaître avec le service, admet-il. Au besoin, il se pourrait qu’on étende notre réseau de fibre optique à l’ensemble de la population de Magog.»

Cogeco Câble a également profité de ce lancement pour introduire deux nouveaux services internet, nommés «Ultime 30» et «Ultime 50» (le nombre dans le titre est égal à la vitesse de téléchargement en Mb/sec). Le tout est accompagné d’une campagne de publicité locale. Sur l’un des outils promotionnels, on peut apercevoir une image un peu floue du monstre Memphré avec la mention «Je l’ai vu à Magog. Ça filait à toute vitesse».

TVCOGECO innove également

Tout comme sa division câblée, la télé de Cogeco innove également. L’automne prochain, on présentera une série de 13 émissions sur les entrepreneurs de la région de Memphrémagog.

En collaboration avec l’enseignante Carole Tousignant (qui offre le cours Lancement d’une entreprise), les téléspectateurs découvriront l’histoire de gens d’affaires dynamiques et de leur histoire.

Cette initiative vient du fait que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) demande aux télés communautaires un minimum de contenu d’accès. «Nous avions, par le passé, présenté des capsules en collaboration avec le Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog. La formule avait été appréciée. Nous sommes présentement à la recherche de nouveaux partenariats afin de combler cette formule», explique le directeur de la programmation, Reno Longpré.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires