7 ans dans une prison américaine pour un homme d’Ayer’s Cliff

Par Dany Jacques

Un homme d’Ayer’s Cliff, Richard Goulet, écope d’une peine d’emprisonnement de 87 mois à purger dans une prison américaine après avoir reconnu sa culpabilité dans une histoire de trafic de marijuana.

Cet individu de 37 ans, ayant œuvré durant de nombreuses années dans le domaine de la construction, a reçu sa sentence de la Cour fédérale du Vermont, le 12 mai dernier. Il a été remis en liberté moyennant le dépôt d’une caution de 135 000 $, lors de son arrestation en 2006, mais il doit se rapporter aux autorités américaines d’ici quelques semaines.

Selon le Newport Daily Express, quatre autres hommes ont aussi reconnu leur culpabilité en marge de cette affaire d’exportation de marijuana du Québec vers la Floride.

Stéphane Ruel, un homme de 36 ans de St-Ferdinand, écope d’une peine de prison de 37 mois.

Scott Dowland, 38 ans, de Derby Line, se retrouvera derrière les barreaux durant cinq mois, en plus d’une autre période de cinq mois confinée à son domicile. Éric Tétreault, originaire de Stanstead, mais domicilié en Floride, connaîtra sa sentence le 27 mai.

Larry Bowen, 55 ans, de Derby Line, sera à l’abri pour six mois, en plus d’un autre quatre mois confiné à son domicile.

Toujours selon le quotidien de Newport, le point de départ de cette histoire débute le 1er février 2006 lorsque les policiers américains interceptent Larry Bowen au volant d’un camion camouflant près de 200 livres de marijuana sur l’autoroute 91, au sud de Newport. Il se dirigeait alors vers la Floride. Ses aveux après son arrestation auraient permis de percer le complot.

La Cour fédérale perçoit Richard Goulet comme l’organisateur du complot, mais l’homme d’affaires d’Ayer’s Cliff rejette ces allégations.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires