Un feu à ciel ouvert dégènere en incendie de forêt

Par Pierre-Olivier Girard
Un feu à ciel ouvert dégènere en incendie de forêt
Les pompiers d'Austin, d'Eastman et du Canton de Potton ont eu besoin de trois heures pour éteindre le feu de forêt. (Photo : (Photo gracieuseté))

FAITS DIVERS.  Un feu a ciel ouvert dont la surveillance a fait défaut s’est vite transformé en incendie de forêt à Austin le 25 avril dernier, plus précisément dans le secteur de la Baie Sergent.

Selon le directeur du Service de sécurité incendie d’Austin, Paul Robitaille, un résidant du secteur avait obtenu l’autorisation de la Municipalité pour faire un feu sur sa propriété. Il faut préciser qu’à Austin, tout feu résidentiel doit au préalable faire l’objet d’une demande au service incendie.

Malgré que le feu en question était légal, le citoyen aurait omis de le surveiller adéquatement sur l’heure du dîner et c’est à ce moment que des flammèches se sont propagées dans une forêt adjacente.

«Il y a toujours un peu de vent dans ce secteur, mais il n’y avait pas de grandes rafales. Ce fut malgré tout suffisant pour se propager dans la forêt. À notre arrivée, les vents soufflaient en direction des chalets, mais par chance, ils ont changé de direction vers la forêt lors de l’intervention. Si une résidence s’était enflammée, on aurait été dans le trouble.»

Au final, environ deux acres de forêt ont été brûlés. Les pompiers ont été en mesure de circonscrire le brasier grâce à l’entraide des pompiers d’Eastman et du Canton de Potton. Le fait que le chemin du Ruisseau-Scott est facilement accessible pour les camions d’incendie a grandement facilité la tâche des sapeurs, selon le chef Robitaille. 

La version complète de cet article sera publiée dans l’édition papier du Reflet du Lac

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires