Noyade au lac Magog: « D’autres vont mourir à la même place que Sam ; ils ne le savent juste pas encore aujourd’hui »

Même si le vide demeure immense et que la douleur se ravive constamment, les proches de Samuel Brisebois ont appris, avec le temps, à vivre avec son départ tragique, survenu le 12 mars 2014. À ce moment, le motoneigiste circulait sur le lac Magog lorsque la glace s'est soudainement fracassée. Mais contrairement à d'autres personnes qui s'en sont sortis pratiquement par miracle, le jeune homme de 23 ans n'a jamais été en mesure de revoir la lumière du jour.

Les plus récents