Une pionnière de la Régie de police prend sa retraite

Par Patrick Trudeau
Une pionnière de la Régie de police prend sa retraite
Nathalie Fréchette met un terme à sa carrière de policière, après 31 ans à l'emploi de la RPM. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Pierre-Olivier Girard)

MAGOG. Une page d’histoire se tourne aujourd’hui (12 janvier) à la Régie de police de Memphrémagog (RPM) alors que la sergente Nathalie Fréchette, première femme à l’emploi de ce corps policier, prend sa retraite après une carrière de plus de 31 ans.

Comme plusieurs de ses anciens collègues retraités, cette pionnière de la RPM a eu droit à une escorte de plusieurs autopatrouilles, pour se rendre une dernière fois à ses bureaux.

Ancienne travailleuse de la construction, Nathalie Fréchette avait brisé les barrières en étant embauchée comme policière, en 1991. D’autres femmes ont par la suite emboîté le pas au fil des ans.

Elle a également servi d’exemple pour la conciliation travail-famille, à titre de mère de deux enfants.

Promue au poste de sergente en 1999, Mme Fréchette a passé la majeure partie de sa carrière comme patrouilleuse, ayant une nette préférence pour le travail sur le terrain.

Nathalie Fréchette est ici entourée du directeur de la RPM, Mario Leblanc (à droite) et du directeur-adjoint Patrick Corriveau. (Photo gracieuseté – RPM)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
France Bergeron
France Bergeron
16 jours

Bonne retraite chère Nath. Amplement méritée!