Une montagne de 217 hectares dans la mire de Corridor appalachien

Par Dany Jacques
Une montagne de 217 hectares dans la mire de Corridor appalachien
80% du mont Foster, qui culmine à 700 mètres d’altitude, serait préservé à perpétuité si la transaction se confirme. (Photo : gracieuseté)

SAINT-ÉTIENNE-DE-BOLTON. L’organisme Corridor appalachien lancera bientôt une campagne de financement auprès du grand public afin d’acquérir un vaste terrain de 217 hectares au mont Foster. Il s’agit d’une superficie principalement située à Saint-Étienne-de-Bolton et équivalente à 300 terrains de soccer ou à deux kilomètres carrés.

Le groupe espère obtenir 500 000 $ afin de rassembler les 2,5 millions de dollars nécessaires à la réalisation de ce projet d’acquisition. Les gouvernements du Québec et du Canada seront également appelés à contribuer.

La directrice générale de Corridor appalachien, Mélanie Lelièvre, mentionne qu’il s’agit du plus important projet géré par son organisation, en termes de superficie et de valeur monétaire. «Ça augmentera un peu plus, car ces chiffres ne comprennent pas encore les coûts de mise en valeur de ces terres, avance-t-elle. On les achète pour les protéger à vie, mais on veut aussi les rendre accessibles au public, incluant la Tour des scouts au sommet de Foster.»

Mme Lelièvre prévient que ces terres demeurent pour l’instant privées et que l’accès y est interdit. La tour est également inaccessible, tant et aussi longtemps que l’organisme ne sera pas propriétaire des 217 hectares. «Le scénario le plus optimiste pour l’aménagement de sentiers et de la mise en valeur est de réaliser des travaux à l’été 2020, sinon 2021. Et je vous assure que tout sera fait dans le respect du voisinage et des écosystèmes», spécifie-t-elle.

Plus de la moitié des 217 hectares sont situés à Saint-Étienne-de-Bolton, tandis que la balance se trouve à Bolton-Ouest.

C’est d’ailleurs dans cette municipalité de la MRC de Brome-Missisquoi que le débat sur l’avenir de cette montagne a fait rage depuis quelques années. Les propriétaires du mont Foster souhaitaient y ériger un développement immobilier, mais ont dû réviser leur plan compte tenu l’opposition du voisinage et de Corridor appalachien. Après de longues discussions, les propriétaires ont accepté de limiter leur ambition en réduisant le nombre de maisons à 24 sur une trentaine d’hectares, tout en cédant les 217 autres à Corridor appalachien.

La transaction n’est pas encore officialisée. L’option d’achat est toutefois signée, mais elle est conditionnelle au financement souhaité par l’acheteur. Corridor appalachien tient à ce projet phare, car le terrain préservé à perpétuité représente 80 % de la montagne.

 

Saint-Étienne-de-Bolton en faveur

La mairesse de Saint-Étienne-de-Bolton, Michèle Turcotte, voit d’un œil ce dénouement. Selon ses dires, le développement immobilier ne cadrait pas avec les règlements de la Municipalité, tandis que bien des gens souhaitaient la conservation de cette montagne de 700 mètres de hauteur.

«Nous allons collaborer avec Corridor appalachien et Bolton-Ouest pour mettre en valeur ce grand terrain. Nous souhaitons aménager des sentiers balisés, développer un volet interprétation et redonner accès à la Tour des scouts», projette-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires