Un projet-pilote réussi pour la cyclo-navette

Par Dany Jacques
Un projet-pilote réussi pour la cyclo-navette
Après un première année positive, la cyclo-navette devrait passer à deux véhicules dès l'an prochain. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives - Dany Jacques)

TRANSPORT ACTIF. L’organisme Magog Vert crie mission accomplie au terme de son projet-pilote associé à la cyclo-navette dans les rues et pistes cyclables de la municipalité, l’été dernier.

700 passagers sont montés à bord pour parcourir un total de 934 kilomètres en neuf semaines. De ce nombre, environ 40% de la clientèle provient de résidences pour retraités. Les autres usagers sont des Magogois, des Estriens ainsi que des visiteurs des régions de Montréal et de Québec.

La présidente de ce regroupement ayant pour objectif de faciliter la transition écologique, Brigitte Blais, pense déjà à une seconde année bonifiée. «Les gens ont réellement apprécié ce mode de transport gratuit, actif et écologique, observe-t-elle. On prévoit déjà ajouter une seconde cyclo-navette dès l’an prochain, tout en démarrant les circuits plus tôt qu’à la fin du mois de juillet, comme ce fut le cas l’été dernier.»

L’offre auprès des résidences pour aînés sera également améliorée.

Mme Blais a déjà mis au défi des étudiants de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke pour la construction d’une cyclo-navette entièrement fabriquée au Québec. «Nous favoriserons des pièces usagées issues de l’économie circulaire ainsi que des batteries recyclées», ajoute-t-elle. Des tests avec un véhicule prototype pourraient être effectués l’an prochain.

Parmi les anecdotes observées au cours des dernières semaines, notons une demande en mariage et des soins dentaires gratuits à un chauffeur en échange d’une visibilité du dentiste sur le bolide.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires