Un cadeau de 3,5 M$ au Spa Eastman pour la construction de pavillons écologiques

Par Pierre-Olivier Girard
Un cadeau de 3,5 M$ au Spa Eastman pour la construction de pavillons écologiques
Ces pavillons écologiques produiront davantage d'énergie renouvelable qu'ils n'en consomment. (Photo : gracieuseté - Oasis Eastman)

TOURISME.  Le Spa Eastman a reçu un généreux coup de main du gouvernement du Québec qui lui accorde 3,5 M$ pour réaliser son projet de construction de pavillons écologiques.

Cette bonne nouvelle économique a été annoncée par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, qui a fait un arrêt dans la région le 24 janvier dernier. D’une part, le Spa Eastman reçoit 2,9 M$ provenant du Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique et d’autre part, cette enveloppe a été bonifiée en raison du caractère écoresponsable du projet.

Ce dernier, baptisé «Oasis Eastman», consiste à la construction de nouveaux pavillons hôteliers sains, écologiques et autonomes, qui s’intégreront à l’offre du Spa Eastman. Ils comprendront une quinzaine de suites, des salles multifonctionnelles et plusieurs espaces intérieurs et extérieurs. Il s’agit d’un investissement total d’environ 8 M$.

Selon la présidente fondatrice de Spa Eastman, Jocelyna Dubuc, ces pavillons seront construits et entretenus afin d’être les plus innovants et écologiques au Canada. « Un grand merci à la ministre, Caroline Proulx, et à mon député d’avoir eu le courage de vous battre pour les projets touristiques. On sait que ça n’arrive pas tout seul du financement d’envergure et vous avez créé une enveloppe dans l’innovation avec une notion de développement durable, écologique. Vous nous avez donné les moyens de rêver beau, de rêver gros », se réjouit Mme Dubuc. 

Lors du passage de Caroline Proulx, ce sont 9,4 M$ qui ont été distribués à quatre entreprises situées dans les Cantons-de-l’Est. Outre le Spa Eastman, les autres projets sélectionnés sont au Zoo de Granby (3,4 M$), un projet d’hébergements flottants à Bury par Bora Boréal (2,2 M$) ainsi que des minimaisons écoresponsables et un parcours numérique immersif à Piopolis (250 000 $).

La ministre a également profité de l’occasion pour annoncer un soutien financier de 5,3 M$ afin de non seulement reconduire le mandat de Tourisme Cantons-de-l’Est (TCE), mais également soutenir le développement de l’offre touristique de la région (voir autre texte).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires