Un bus unique pour aider les enfants avec des animaux

Par Pierre-Olivier Girard
Un bus unique pour aider les enfants avec des animaux
Le Benji Bus deviendra le lieu de travail de Benji, qui est le principal accolyte sur quatre pattes de Justine Rodier-Dumais lors de ses ateliers de zoothérapie.  (Photo : gracieuseté)

ORTHOPÉDAGOGIE.  Un projet pour le moins original fait actuellement l’objet d’une campagne de sociofinancement, dont l’objectif est de recueillir des fonds pour transformer un minibus qui servira de «bureau» pour des services d’orthopédagogie mobile assistée par l’animal. 

Ce véhicule unique en soi baptisé le Benji Bus est le fruit de l’imagination et de l’expertise de la propriétaire Justine Rodier-Dumais, qui est orthopédagogue et zoothérapeute de carrière. Avec son projet, elle compte rendre ses services encore plus accessibles en se rendant directement auprès de la clientèle d’âge scolaire qui a besoin d’interventions psychopédagogiques.

«Au public, le temps d’attente est très long et au privé, il y a aussi des contraintes, notamment pour les familles qui sont dans l’impossibilité de se déplacer. En allant directement chez les gens ou de les rejoindre où il veulent en bus, ça facilite énormément la prise en charge», soutient la femme d’affaires.

De plus, en ayant un bureau mobile qui nécessitera un investissement total de 75 000 $ pour l’achat du véhicule et sa conversion, Mme Rodier-Dumais disposera d’un environnement adéquat et adapté pour ses collègues de travail à poils et à plumes, dont son chien Benji, son cochon d’Inde et sa poule soyeuse. «Quand j’arrive chez les gens avec mes animaux, ce n’est pas toujours optimal pour obtenir des résultats. Le petit frère peut déranger, la soeur peut faire des allergies ou certaines personnes ne sont simplement pas à l’aise avec les animaux. D’avoir mon bureau à l’extérieur, dans un environnement conçu pour favoriser les apprentissages, ça fera toute la différence. Ce sera également un grand plus pour offrir mes services dans les écoles, où il y a souvent beaucoup de contraintes pour y faire entrer des animaux.»

Le pouvoir des animaux sur les enfants

Vivant depuis longtemps avec des animaux, Justine Rodier-Dumais soutient être une témoin privilégiée du pouvoir que peuvent avoir ces petites bêtes sur les humains. «Avec leur présence, on vit dans le moment présent et on met sur pause tous les tracas. Et c’est particulièrement vrai avec les enfants. Ces derniers entrent directement en relation avec les animaux et ils deviennent de nouvelles personnes.»

«J’ai envie de redonner aux jeunes le pouvoir qui leur revient, leur faire découvrir leur force pour qu’ils acquièrent une meilleure connaissance d’eux-mêmes. Et je suis sincèrement convaincue que j’ai ce pouvoir avec Benji et le reste de ma troupe», fait valoir l’ancienne résidente de Magog. 

Réaliser ses rêves au moment présent

Il faut dire que ce projet représente aussi un défi personnel pour la jeune trentenaire, qui a reçu un diagnostic du syndrome de Guillain-Barré en 2021, une maladie auto-immune du système nerveux. Paralysée temporairement des jambes et d’un côté du visage, elle a dû réapprendre la base de la vie, que ce soit marcher, courir ou cuisiner. 

Une épreuve qui l’a convaincu de réaliser ses rêves dès maintenant, dont celui d’aider les enfants aux prises avec des problèmes académiques, d’anxiété ou encore d’estime de soi. 

L’objectif de la campagne de sociofinancement est de recueillir 45 000 $. Pour obtenir plus d’information: voir «Le Benji Bus, les animaux au service des jeunes» sur le site Internet www.laruchequebec.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires