Un avocat et professeur devient maire d’Ayer’s Cliff

Pierre-Olivier Girard
Un avocat et professeur devient maire d’Ayer’s Cliff
Simon Roy (Photo : gracieuseté)

POLITIQUE. En voyant que personne ne se portait volontaire pour succéder au maire sortant Vincent Gérin à Ayer’s Cliff, Simon Roy a décidé de faire le saut en politique, lui qui a été élu sans opposition le 1er octobre dernier.

Celui qui est avocat de formation et professeur à l’Université de Sherbrooke soutient avoir consulté d’actuels et d’anciens conseillers municipaux avant de prendre sa décision. «Ça ne se bousculait pas aux portillons pour être maire. Évidemment, il fallait quelqu’un et je pense avoir le profil et les qualités pour le faire», soutient celui qui demeure à Ayer’s Cliff depuis plus de cinq ans.

Puisqu’il a été élu sans opposition, M. Roy est d’avis que le conseil municipal devra avant tout se faire connaître et gagner la confiance des citoyens. «Malheureusement, très souvent au municipal, ce sont des élections par acclamation, ce qui pose un problème de légitimité. Personne n’a voté contre nous, mais à l’inverse, personne n’a voté pour nous également. Les citoyens ne m’ont pas choisi, alors il faudra faire nos preuves et montrer que nous sommes dignes de leur confiance», poursuit-il.

Celui qui est spécialisé en droit criminel économique veut mettre à profit ses connaissances pour rétablir un certain décorum entourant les assemblées publiques. Pour lui, la transparence dans le processus décisionnel est fondamentale pour parvenir à un certain consensus. «Quand on explique bien les raisons derrière une décision, les gens peuvent se faire leur propre idée, croit-il. Ça ne veut pas dire qu’ils seront tous d’accord, mais il vont comprendre que ce n’est pas une décision prise sur le coin d’une table pour avantager des amis.»

«Le maire n’est pas là pour dire ce qu’il va se passer, poursuit le politicien. Il est plutôt là pour travailler en équipe, chercher des solutions et prendre des décisions qui sont bonnes pour l’avenir du village. Ma priorité sera toujours les citoyens et leurs besoins. Oui, le tourisme, il en faut, mais pas au détriment de ceux qui vivent ici à longueur d’année.»

Chez les conseillers municipaux, notons la victoire par acclamation de Patrick Proulx, Peter McHarg, Nancy Vanasse, France Coulombe et Michael Crook. Seul le poste #2 fait l’objet d’une lutte entre les candidates Caroline Paul et Louise Roux.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires