« Tous les contribuables de la MRC doivent faire leur part pour payer le futur aréna»

Par Dany Jacques
« Tous les contribuables de la MRC doivent faire leur part pour payer le futur aréna»
Une équité fiscale est réclamée entre les Magogois et leurs voisins pour payer les factures associées à la construction et à l'entretien du futur aréna à deux glaces de La Ruche. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives)

AFFAIRES MUNICIPALES. L’ancien conseiller municipal de Magog, Michel Bombardier, a effectué un retour au conseil, le 16 mai dernier, afin de réclamer une équité fiscale entre les Magogois et tous les autres contribuables de la MRC de Memphrémagog, qui utiliseront aussi le futur aréna à deux glaces de La Ruche.
 

Le financement provenant des Magogois l’inquiète même si cette infrastructure est largement subventionnée par Québec et Ottawa à la hauteur de 18 M$. Il insiste auprès des élus magogois pour qu’ils s’assurent que les usagers des municipalités environnantes paient leur «juste part».

M. Bombardier estime entre 30% et 40% la proportion des usagers adultes et d’âge scolaire à l’actuel aréna. «Il faut que les contribuables des autres villes contribuent entre 30% et 40% de la facture totale, prévient-il. Ce sera un non-sens si ce sont seulement les Magogois qui sortent l’argent de leur poche. L’aréna portera le nom de Memphrémagog, alors la région tout entière doit payer.»

Il cite l’exemple du Mont-Orford où pendant quelques années, les municipalités de la MRC ont cotisé pour maintenir en place les installations de ski alpin et de golf.

M. Bombardier invite aussi les élus à convaincre les voisins municipaux de défrayer dans une proportion similaire les coûts annuels d’entretien et les heures de glace déjà promises par Magog. Il estime cette somme à partager entre 850 000 $ et 1,5 M$ par année sur 20 ans.

Il craint aussi que la part de la Ville de 9 M$ et le prêt de 8 M$ à l’organisme Aréna Memphrémagog endossé par Magog affectent négativement la cote de crédit de la Municipalité. «Une réduction de notre cote affectera tous nos autres emprunts et les projets coûteront plus cher», prévient-il.

Par ailleurs, la mairesse Nathalie Pelletier ne partage pas l’avis de son ancien collègue quant à la cote de crédit, mais elle se dit très sensible au partage des coûts à venir entre les Magogois et leurs voisins. «La MRC et les autres Municipalités souhaitent contribuer, ajoute-t-elle. Nous discutons actuellement entre nous pour fixer un montant»

«Nous visons une équité, mais il faut tenir compte du fait que les gens de Stanstead fréquentent davantage leur aréna et ceux du Canton de Hatley patinent plutôt du côté de Sherbrooke, spécifie la mairesse. Ce n’est pas tous les citoyens de la MRC qui utiliseront le futur aréna.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Eric Giraldi
Eric Giraldi
1 mois

Nous payons déjà une surtaxe pour que mon fils puisse jouer au hockey. Tu veux quoi de plus?

Kathleen Morin
Kathleen Morin
1 mois

J’espère que si les Municipalités environnantes absorbent et redistribuent la facture aux citoyens, Magog abolira les SURTAXES chargées aux citoyens de ces dites Municipalités environnantes!!!!