Stationnement impayé: des amendes plus salées dès cet été à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Stationnement impayé: des amendes plus salées dès cet été à Magog
Dans les rues du centre-ville, les parcomètres seront remplacés par des horodateurs une fois les travaux terminés. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Pierre-Olivier Girard)

MAGOG. Les automobilistes qui ont la mauvaise habitude d’oublier de payer leur stationnement risque d’avoir plus de regrets, dès cet été, avec une hausse des amendes qui débutera dans les stationnements publics.

La Ville de Magog a annoncé récemment l’achat d’horodateurs, au coût de 236 000 $, qui remplaceront les parcomètres installés principalement dans les rues du centre-ville. Ces appareils, qui permettront aux usagers de payer directement avec leur carte de crédit, seront aussi déployés dans les stationnements municipaux.

Il n’y aura donc plus de guérite dans les stationnements de la pointe Merry, Cabana, du Moulin et de la plage des Cantons. Ce changement s’accompagne aussi d’une augmentation des amendes, pour ceux qui auront omis de payer leur dû. Celles-ci passeront de 16 à 33 $, incluant les frais administratifs.

Selon la directrice des communications et des technologies de l’information, Claudia Fortin, ce montant correspond à la même pénalité qui guette les usagers, qui garent leur véhicule à l’hôpital de Magog. «Pour commencer, les nouvelles amendes seront uniquement en vigueur dans les stationnements de  la ville, où seront installés les premiers horodateurs. En ce qui concerne les parcomètres dans les rues, ils seront remplacés seulement à la fin des travaux. Et pour le moment, les amendes pour les parcomètres demeurent inchangées», précise-t-elle.

 

Fini les aubaines

À 16 $ par «ticket», Magog figurait parmi les «aubaines» du Québec comparativement à toutes les villes québécoises de 20 000 habitants et plus disposant de stationnements payants.

En doublant l’amende, la Municipalité risque de se retrouver davantage en milieu de peloton. «Il ne faut pas oublier que le but premier des parcomètres dans les rues est d’avoir un roulement pour permettre aux clients de se stationner à proximité des commerces. On ne veut surtout pas que des gens utilisent ces espaces pour y laisser leur véhicule toute la journée et à 16 $, ce n’était pas le meilleur incitatif pour y arriver», constate la directrice.

Cette dernière confirme également que les coûts des stationnements seront revus «légèrement» à la hausse, sans toutefois entrer dans les détails pour le moment.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gravel
Gravel
3 années

Du gros blabla pour essayer de justifier des revenus supplémentaires payés par les citoyens!! Baissez donc les salaires exagérés des employés minicipaux, ça suffirait largement!

Gaetan
Gaetan
3 années

Je ne comprends pas que les gens doivent payer aux parcomètres durant les travaux..laissés respirer les commerçants…les touristes et ceux qui avaient l’habitude de magasiner à Magog vont aller ailleurs et ce en commençant par moi et ma famille qui dépensent de beaux dollars régulièrement.. Sherbrooke et ailleurs nous attendent avec joies!!!

trackback
Stationnement: les nouveaux horodateurs bientôt en fonction à Magog - Le Reflet du Lac
3 années

[…] Rappelons que ce changement s’accompagne aussi d’une augmentation des amendes pour ceux qui oublient de payer leur dû (voir autre texte). […]