Rétro 2022: un autre chantier historique à l’horizon

Par Pierre-Olivier Girard

RÉTRO.  La revitalisation du centre-ville n’aura pas détenu le titre du plus important chantier dans l’histoire de Magog bien longtemps, puisque celui du détournement des eaux usées d’Omerville pourrait ateindre des sommets inégalés en coûts et complexité. 

Certains citoyens resteront perplexes jusqu’à la toute fin dans ce dossier puisqu’un dénouement se fait attendre depuis plus de 15 ans. À en croire l’avancée des démarches, il semble que cette fois-ci soit la bonne, surtout qu’une première étape est déjà amorcée.

Il s’agit de la mise à niveau de l’usine de traitement de la rue de Hatley à coût de millions, où aboutiront ultimement les eaux usées d’Omerville. Ensuite, une importante conduite souterraine de quatre kilomètres devra être installée. Celle-ci suivra essentiellement le tracé de la rue Saint-Patrice Est, qui subira du même souffle une reconstruction complète. 

Cette phase cruciale pourrait prendre jusqu’à deux ans, si bien que ce chantier estimé à 55 M$ ne se terminera pas avant 2025, et ce, si tout se passe dans les délais prévus.

Rappelons que l’usine actuelle à Omerville est au maximum de sa capacité. Les promoteurs désirant développer leur terrain dans ce secteur ont les mains liées, tandis que les résidents vivant près des installations municipales doivent composer avec des odeurs nauséabondes. Espérons pour ces gens que leur calvaire sera bientôt chose du passé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires