Rétro 2022: François Legault rend les sportifs heureux

Par Pierre-Olivier Girard
Rétro 2022: François Legault rend les sportifs heureux
Lors de sa visite au début mai, François Legault et ses collègues Isabelle Charest et Gilles Bélanger se sont même permis de jouer une partie de «hockey bottine» avec les joueurs des Cantonniers. (Photo : gracieuseté)

Rétro.  Même si le premier coup de pelle se fait encore attendre, le projet du complexe deux glaces a fait beaucoup parler de lui dans les derniers mois, notamment à l’occasion d’une visite du premier ministre François Legault durant l’été, qui s’est fait le porteur d’une bonne nouvelle. 

L’histoire ne dit pas s’il y avait un caractère électoraliste à ce moment ou si c’était un simple concours de circonstances, mais François Legault s’est arrêté à La Ruche pour y faire une annonce majeure, qui était attendue depuis longtemps. Le gouvernement annonçait une subvention de 9 M$ pour réaliser ce projet phare, soit un montant identique à l’argent versé par Ottawa et la Ville de Magog.

Alors que certains n’y croyaient plus, d’autres déploraient le choix de La Ruche notamment en raison des arbres qui devront être coupés. Il y a aussi ceux qui considéraient le projet trop ambitieux et se contenteraient d’une rénovation de l’aréna actuel.

Bref, cette nouvelle est tombée un peu par surprise pour monsieur et madame Tout-le-monde, à l’exception des acteurs impliqués de près comme le député Gilles Bélanger ou encore le grand manitou derrière le projet, Jean-Guy Gingras.

Ce dernier, quelques mois après cette annonce, a choisi de quitter le navire, estimant que le temps était venu de passer le flambeau à la présidence de l’OBNL Aréna Memphrémagog. Il a été remplacé par le Magogois Patrick Touzin qui, en plus d’apprivoiser son nouveau rôle, a eu la délicate commande de couper légèrement dans le projet pour respecter le budget, chiffré entre 32 et 35 M$.

Puisque ce projet a donné lieu à de nombreux rebondissements depuis le début, vaut mieux attendre de le voir avant de crier victoire. Avec une construction prévue à l’automne 2023 et une ouverture à l’automne 2025, il ne suffit maintenant que d’être patient. 

Par ailleurs, rappelons que la Municipalité n’a toujours pas décidé de la future vocation de son «vieil» aréna, situé sur la rue Saint-Alphonse, dont le bâtiment nécessite aussi des travaux majeurs. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires