Rétro 2021: une élection remplie de rebondissements

Par Pierre-Olivier Girard
Rétro 2021: une élection remplie de rebondissements
Peu de temps après sa première victoire en politique, la députée de Brome-Missisquoi, Pascale St-Onge, a accédé au cabinet du premier ministre Justin Trudeau. (Photo : Le Reflet du Lac – Dany Jacques)

RÉTRO. Même si elles en ont laissé plusieurs sur leur appétit puisque le portrait canadien est demeuré pratiquement inchangé, les élections fédérales 2021 ont donné lieu à plusieurs rebondissements dans certains comtés, dont celui de Brome-Missisquoi.

Tout a commencé avec la décision surprise de la députée sortante, Lyne Bessette, qui a mis un trait sur sa carrière de politicienne, et ce, quelques jours à peine avant le déclenchement des élections.

Certains observateurs voyaient en ce désistement une occasion en or pour l’ex-mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, de faire le grand saut, elle qui n’a jamais caché son intérêt pour porter son engagement politique à un autre niveau.

Finalement, le Parti libéral a jeté son dévolu sur Pascale St-Onge, une nouvelle résidante d’Orford qui détient une longue feuille de route professionnelle, notamment dans le monde syndical. La principale intéressée s’est retrouvée opposée entre autres à Marilou Alarie (Bloc québécois) et Vincent Duhamel (Parti conservateur). Ce dernier a même reçu durant la campagne le soutien de l’ancien premier ministre du Canada, Brian Mulroney, qui a fait une sortie publique surprise à Orford lors de la visite du chef conservateur, Erin O’Toole.

Toutefois, ces appuis de taille n’ont pas suffi, car la victoire s’est jouée entre Mme St-Onge et Mme Alarie. Cette dernière était même en avance de quelques dizaines de voix avant le dépouillement du vote postal, qui a finalement donné – après de longs retards –  la libérale comme gagnante, avec seulement 186 voix sur 61 000 votants.

Une demande de recomptage a même été acceptée par la Cour à la demande de Mme Alarie, qui a finalement concédé la victoire avant même que le processus judiciaire soit complété.

Une victoire d’autant plus satisfaisante pour Pascale St-Onge, qui a accédé au cabinet de Justin Trudeau à titre de ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Il y a donc deux ministres dans Memphrémagog, avec la victoire de Marie-Claude Bibeau dans Compton-Stanstead, qui a renoué par le fait même avec son ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires