Pas d’autres interventions sur la rue Channell malgré les plaintes

Par Dany Jacques
Pas d’autres interventions sur la rue Channell malgré les plaintes
Des résidents de la rue Channell sont convaincus que les travaux correcteurs ne tiendront pas longtemps la route. (Photo : gracieuseté)

TRANSPORTS. La Ville de Magog ne corrigera pas les travaux déjà réalisés sur la rue Channell malgré les doléances des résidents.

Des gens du secteur ont exprimé leur mécontentement lors de la séance du conseil municipal de Magog, le 15 août dernier. Sylvie Deschamps Francoeur a notamment pris la parole pour informer les élus que des travaux de réfection y ont été bâclés. «Ils sont venus au moins à sept reprises, mais le résultat final est honteux et inacceptable», s’indigne-t-elle.

Mme Deschamps Francoeur déplore de voir sa rue presque impraticable, car jonchée de petites buttes et de rapiéçages. Elle craint la période hivernale avec de l’accumulation de neige entre les bosses. «On devrait reprendre complètement le travail avec une couche de nivellement», réclame-t-elle.

Quelques jours plus tard en entrevue avec Le Reflet, elle déplorait le gaspillage et la mauvaise gestion des deniers publics. «Ils sont malheusement venus faire des «patches», mais de façon incomplète, s’indigne-t-elle. Ils devront revenir, car ça ne durera pas longtemps, surtout lorsque la machinerie lourde déneigera cette rue pendant l’hiver. C’est presque pire qu’avant.»

Le conseiller Bertrand Bilodeau, qui préside également la Commission des travaux publics, a répliqué en disant que la Ville ne pouvait restaurer toutes les rues en même temps. «C’est dommage, mais si on se concentre sur votre rue, on va en mettre moins dans une autre zone, a-t-il expliqué. On investit déjà beaucoup d’argent avec sept millions par année, mais on devrait en mettre 40 M$. C’est impossible de tout faire.»

Une inspection a été réalisée dès le lendemain matin. Selon la mairesse Nathalie Pelletier, les équipes ne feront pas d’autres interventions sur cette rue à court terme, même «si le travail déjà fait n’est pas très esthétique». Le conseil révisera sa position si la situation se dégrade rapidement.  

«Pour le reste de la rue, une visite terrain sera faite au retour de vacances du superviseur afin d’évaluer si nous devons y retourner cette année ou non. Si nous y retournons, une correction manuelle sera faite cette année ou l’an prochain», ajoute la première magistrate.

Mme Pelletier informe que la rue Channell n’a pas été retenue cette année puisque d’autres rues du territoire étaient en moins bon état. «Les équipes ont plutôt procédé à des interventions manuelles pour prévenir des problèmes possibles surtout en période hivernale, explique-t-elle. Ils ont procédé à de telles interventions sur plusieurs autres rues du territoire.»

Tout comme M. Bilodeau, elle répète que la Ville ne dispose pas d’un budget illimité pour améliorer rapidement toutes les rues.

La rue Channell est situé entre le chemin des Pères et le lac Memphrémagog.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires