Magog: un musée dans l’ancienne Dominion Textile?

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: un musée dans l’ancienne Dominion Textile?
Des partisans de la revitalisation du complexe textile de Magog souhaitent l’implantation d’un musée, si des plans comme celui-ci deviennent réalité. (Photo : (Photo gracieuseté))

PATRIMOINE. Le Collectif du Quartier des Tisserands propose l’implantation d’un musée du textile dans l’ancien complexe industriel datant de 1883.

Cette demande a été formulée à la MRC de Memphrémagog afin qu’elle l’inscrive dans son futur schéma d’aménagement.

Un membre du collectif derrière cette initiative, Robert Renaud, espère que la MRC reconnaîtra la valeur de ce patrimoine industriel. Il demande aussi à la Ville de Magog de faire une demande pour la reconnaissance du Complexe textile de Magog comme Lieu historique national du Québec par le gouvernement du Québec. «Un plan de protection pourra alors être élaboré, comme ce fut le cas pour l’ancienne aluminerie de Shawinigan, le temps que les divers projets de restauration du site – dont le Musée – se mettent en place», espère-t-il.

Le collectif est convaincu que le rayonnement d’un tel musée dépasserait largement le territoire magogois, car l’usine a été désignée par Parcs Canada «Lieu historique national en 1989». L’ancienne Dominion Textile a reçu cette désignation, car elle a été la seule usine textile du 19e siècle au Canada à faire de la filature, du tissage, du blanchiment et de l’impression sous le même toit.

D’autres éléments historiques poussent les partisans de la relance du complexe textile à mousser l’idée d’un musée. C’est à Magog, d’ailleurs, que la première pièce de coton a été imprimée au Canada à la fin de juin 1884.

«Les retombées culturelles et économiques d’un tel projet seraient nombreuses et attireraient très certainement des investisseurs éventuels pour le développement du reste de l’espace», estime M. Renaud, un designer en environnement à la retraite.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires