Magog: la nouvelle mairesse Nathalie Pelletier a toujours cru en ses chances

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: la nouvelle mairesse Nathalie Pelletier a toujours cru en ses chances
Quelques heures après sa victoire, Nathalie Pelletier était déjà au travail, elle qui est photographiée ici dans son nouveau bureau de la mairie, à l'hôtel de ville de Magog. (Photo : Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard)

ÉLECTIONS. Alors que plusieurs observateurs s’attendaient à un vote serré dimanche soir, c’est finalement une victoire sans équivoque qu’a signée la nouvelle mairesse de Magog, Nathalie Pelletier.

Au terme d’une campagne qui opposait deux conseillères sortantes, avec trois mandats comme bagage d’expérience, Nathalie Pelletier a réussi à rallier les électeurs autour de sa cause. Elle a obtenu l’appui de plus de 62% des voix. Il faut tout de même préciser que le taux de participation s’est avéré anormalement bas, à peine sous la barre des 40%.

Même si rien ne laissait présager une telle performance avant le dépouillement du vote, autant pour l’une ou l’autre des candidates, Nathalie Pelletier fait assurément partie des citoyens les moins surpris par ce dénouement. «Ce résultat, c’est exactement le reflet de ce que je ressentais sur le terrain. Alors, non, je ne suis pas surprise, mais je le dis sans aucune prétention», précise-t-elle aussitôt.

«Dans une campagne, on le sait, ce n’est pas fini tant et aussi longtemps que le fil d’arrivée n’est pas franchi. Mais dès le premier jour où j’ai annoncé ma candidature, il n’y a pas un moment où je n’y ai pas cru, confie-t-elle. Je le sentais par la façon que les gens m’abordaient et discutaient avec moi.»

La principale intéressée ne cache pas tout de même que la campagne a été éprouvante dans le dernier droit. Même si elle n’est jamais tombée dans le piège en lien avec certaines attaques de son adversaire, Nathalie Pelletier admet que le ton commençait à peser lourd sur son moral. «Disons que la journée de vendredi dernier, avec la plainte au Directeur général des élections qui a finalement été rejetée,  je l’ai trouvée solidement difficile à vivre mentalement. Mais comme toutes les autres fois, sur d’autres rumeurs à mon sujet, j’ai réussi à rectifier les faits et poursuivre la campagne positive que je voulais mener», confie-t-elle, en donnant beaucoup de crédit à son équipe de bénévoles pour sa victoire.

 

NE JAMAIS COMPTER NATHALIE PELLETIER POUR BATTUE

Cette campagne est finalement à l’image du parcours de Mme Pelletier, qui a souvent été étiquetée, au départ, comme la candidate «négligée» pour finalement prendre tout le monde par surprise en triomphant. En 2009, elle avait battu le conseiller sortant Serge Gosselin. En 2013, elle était sortie victorieuse d’une campagne au ton incisif face à Patrick Mahony et en 2017, la politicienne avait eu le dessus sur un politicien respecté et fort engagé dans la communauté, Jean-Guy Gingras.

«Je n’ai pas encore eu le temps de revenir sur la campagne et d’y réfléchir. Mais comme à toutes les élections, je pense que les gens ont compris que je fais de la politique pour les citoyens et parce que ma ville, je l’aime tellement. On essaie souvent de me donner une étiquette et cette campagne n’a pas fait exception. Mais au fil des semaines, les Magogois ont découvert qui était la vraie Nathalie Pelletier et ils ne seront pas déçus.»

 

UN CONSEIL DIVERSIFIÉ

Avec le retour de quatre conseillers (Samuel Côté, Jean-François Rompré, Jacques Laurendeau et Bertrand Bilodeau) et l’arrivée de quatre nouveaux visages (Josée Beaudoin, Jean-Noël Leduc, Nathalie Laporte et Sébastien Bélair), Nathalie Pelletier se dit emballée de travailler avec cette équipe fraîchement élue. «Il y a un beau mélange d’expérience parmi les conseillers de retour, et des profils intéressants, avec des bagages différents, parmi les nouveaux venus. J’ai bien hâte d’apprendre à les connaître. Et je suis convaincu qu’il y aura une belle dynamique et que tout le monde travaillera dans le même intérêt», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
7 mois

Toutes nos félicitations, Madame la mairesse! Avec vous, un beau renouveau et de meilleurs jours attendent Magog, la belle nouvelle de votre élection est réconfortante et enthousiasmante!