Magog: des voisins s’opposent au projet de condos pour millionnaires

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: des voisins s’opposent au projet de condos pour millionnaires
La construction projetée (à gauche) inquiète le voisinage, dont les propriétaires demeurant au Château du Lac (bâtiment bleu). (Photo : gracieuseté)

MAGOG. Des voisins du futur bâtiment de condos pour millionnaires projeté sur la rue Merry Sud, à Magog, se mobilisent pour que les élus fassent marche arrière et refusent le projet tel que présenté, en raison des impacts sur leur qualité de vie et la valeur de leur propriété.

Une mise en demeure signée par le syndicat de copropriété de Château du Lac, qui abrite une quarantaine de condos, a été envoyée aux représentants municipaux au cours des dernières heures. Pour les signataires, dont Frédéric Allard, il ne fait aucun sens qu’un projet aussi volumineux puisse être autorisé, surtout en considérant les conséquences pour le voisinage. «Si un conseiller est moindrement capable de se mettre dans notre peau pour prendre sa décision, c’est impossible qu’il dise oui à ce projet, qui n’est rien d’autre qu’un «trip» égocentrique qui fait totalement fi des préjudices sur les voisins», déplore M. Allard.

Ce dernier affirme que le projet dans sa forme actuelle bloquerait la vue sur le lac et la rivière d’au moins une dizaine d’unités d’habitation, dont la sienne, qu’il a acquise en mars dernier. Mais au-delà de sa situation personnelle, le résident dit se mobiliser au nom des générations futures. «Ce n’est pas parce qu’un projet respecte toute la réglementation que ça en fait un bon projet. Je pense surtout que la réglementation est désuète et qu’elle devrait être révisée pour éviter que des constructions aussi aberrantes, qui défient toute logique, puissent voir le jour», est d’avis Frédéric Allard.

«On parle d’un projet immense pour seulement six condos qui va avoir un impact direct sur la vie du voisinage et même sur l’environnement, car les plans actuels semblent inclure l’abattage d’un arbre centenaire. Et les retombées positives, je n’en vois aucune, tant pour la Ville que pour les commerçants. Alors à quoi bon aller de l’avant dans ces circonstances?», s’interroge-t-il.

Rappelons que les démarches municipales entourant ce projet pourraient revenir à l’ordre du jour de la prochaine séance, prévue le 16 août prochain. Récemment, les élus ont retardé l’émission du permis de démolition de la résidence actuelle qui se trouve au 119, rue Merry Sud, le temps de permettre aux promoteurs de modifier quelques éléments de leurs plans.

«Nous ne sommes pas contre le développement de condos, mais nous demandons le gros bon sens pour éviter ce genre de développement sauvage, qui se fait sans aucune considération envers les gens qui y habitent déjà. Et je vous assure que nous allons prendre tous les recours possible pour nous faire entendre et nous défendre», conclut le citoyen.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
I G
I G
1 année

Merci!!!!!!
Tout le pourtour du lac est réservé aux millionnaires et aux mieux nantis. On ne le voit plus le lac. Pancarte propriété privée, haies de cèdres, clôtures brise-vues. Sans parler de l’accès au lac, on y a accès à condition qu’on soit tous cordé les uns sur les autres. Oubliez l’intimité et le silence revigorant. Mais j’y pense, même si on avait plus d’endroits où relaxer au bord du lac, à la quantité de gens qui s’y trouvent en bateaux à moteurs, on se fait casser les oreilles. Bref, si vous êtes une personne qui n’a pas les moyens de s’offrir une vie « à la Beverly Hills », vous êtes mieux de déménager en région éloignée. Il n’y a pas grand chose pour vous ici :/

Gilles Hébert
Gilles Hébert
1 année
Répondre à  I G

Vous avez raison et l’évaluation municipale en profitera au détriment des propriétaires pour une augmentation des taxes . Le gentrificatipn s’installe-t-elle à Magog et Bromont sans un plan d’intégration architecturale ?