Magog coupera de moitié ses collectes d’ordures

Par Pierre-Olivier Girard
Magog coupera de moitié ses collectes d’ordures
Dès 2020, les poubelles (bac vert) seront vidées 13 fois durant l'année au lieu de 26. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau)

POUBELLES. Les Magogois ont intérêt à bien trier leurs déchets s’ils ne veulent pas se retrouver avec un bac vert rempli à rebord, dans leur cour. Puisque dès 2020, la Ville réduira de moitié ses collectes pour les ordures.

Cette décision entrera en vigueur à compter de janvier prochain. Concrètement,  les poubelles seront vidées 13 fois durant l’année au lieu de 26. Le ramassage des matières organiques sera aussi moins fréquent, passant de 52 à 34. Le bac brun continuera tout de même d’être collecté hebdomadairement durant l’été.

En ce qui concerne le recyclage, le rythme actuel aux deux semaines demeurera le même.

La mairesse Vicki-May Hamm reconnaît qu’il s’agit d’un «changement important». Toutefois, elle précise que cette décision permettra à la Ville d’économiser environ 485 000 $ annuellement. «Les citoyens nous demandent de réduire leurs taxes, tandis que le prix pour enfouir nos matières ne cesse d’augmenter. Il faut donc trouver des solutions et l’optimisation de nos collectes en est une», a-t-elle expliqué, quelques heures avant l’adoption du règlement.

Pour s’assurer que ce changement d’habitudes se fasse en douceur, la Municipalité misera sur une campagne de sensibilisation. Une roulette informative, facilitant le triage à la source, sera distribuée à toutes les adresses. De plus, deux éco-conseillers feront du porte-à-porte pour répondre aux questions. Un outil virtuel pour simplifier le triage à la source est aussi disponible à abcdesbacs.com.

Les éco-conseillers Jean-Nicolas Côté et Pascal Pépin font partie des outils pour aider les Magogois à faire un meilleur triage, tout comme la roulette que tiennent dans leur main Vicki-May Hamm et Josiane K. Pouliot. (Photo Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard)

 

Le problème du compost dans les déchets

Au-delà de l’économie d’argent, la coordonnatrice à la Division environnement, Josiane K. Pouliot, fait savoir que cette orientation s’inscrit dans un souci environnemental. «Les matières compostables envoyées à l’enfouissement émettent beaucoup de méthane, qui est un puissant gaz à effet de serre.  Et il faut comprendre que le gouvernement veut interdire complètement cette matière dans les déchets dès 2020, d’où la nécessité de faire notre part», explique Mme K. Pouliot.

Cette dernière rappelle que selon une récente étude de caractérisation, réalisée en sol magogois, 49% des matières organiques se retrouvent encore dans les poubelles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
marthe Gaudette
marthe Gaudette
3 années

Excellente initiative !

linda
linda
3 années

c’est bien

Lise leclerc
Lise leclerc
3 années

Belle initiative on va s adapter ça vaut la peine Bravo

Chantal
Chantal
3 années

Dans certains États américains, sinon dans tous, il est tout simplement interdit de jeter toute matière organique dans les ordures. Pourquoi ne pas nous en inspirer??

Vanessa
Vanessa
3 années

Et où croyez vous que les ordures non recyclables et non compostables supplémentaires vont se ramasser? Dans les mauvais bacs… Des choses qui ne se composte pas et qui ne se recycle pas dans le composte ou le recyclage… Ou pourquoi pas dans le fond du bois rendu là? Désolée mais avec une famille c’est impossible. On recycle et on composte deja tout ce qu’on peut, et on a même des couches lavables! Et après deux semaines ça déborde…

Arturo
Arturo
3 années

On va être chargé la moitié $$$??? Peut être Ham besoin d’une autre augmentation
Si mon bac est plain on fait quoi???

Michel
Michel
3 années

Il ne faut pas la manqué ……faut resté à maison cet semaine la…..