L’hôpital de Magog cherche des locaux à l’extérieur de son bâtiment

Par Dany Jacques
L’hôpital de Magog cherche des locaux à l’extérieur de son bâtiment
Hôpital de Magog (Photo : Le Reflet du Lac/Archives – Pierre-Olivier Girard)

SANTÉ. Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS recherche actuellement des espaces à bureaux à Magog pour y déménager son Centre Jeunesse Famille et son Centre de prélèvement.

Actuellement situés dans l’hôpital magogois, ces deux services seront déplacés à proximité de cet établissement de santé ou ailleurs dans la ville pour faire place aux 31 nouveaux lits du Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Ces lits s’ajouteront aux 194 actuellement situés au Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog, tel qu’annoncé en grande pompe en décembre 2018. Ces nouvelles places nécessitent un investissement de 5 M$. Selon la direction du CIUSSS de l’Estrie, elles devraient être disponibles à l’automne 2020.

Pour ce faire, des avis publics ont été publiés dans les médias pour trouver des nouveaux locaux au cours des derniers jours. On invite des propriétaires d’immeubles à soumettre leur offre d’ici le 20 septembre.

 

Les rues Bowen et du Moulin ciblées

Le CIUSSS de l’Estrie recherche une superficie de 572 mètres carrés pour le Centre Jeunesse Famille. Le périmètre ciblé se trouve principalement sur les rues Sherbrooke, Saint-Patrice Est et Saint-Luc. On étend même la zone aux rues Bowen et du Moulin.

Quant au Centre de prélèvement, le périmètre comprend notamment les rues Principale, Sherbrooke, Saint-Patrice, Saint-Luc et Tupper. La superficie visée s’élève à 267 mètres carrés.

Aucun établissement n’a été préalablement ciblé, juste des secteurs, assure le directeur par intérim des services techniques du CIUSSS de l’Estrie, Steve Goulet. «Nous devons respecter de nombreuses règles, tout en effectuant un processus transparent et public. On analysera les propositions quand on les recevra», explique-t-il.

 

Options et rumeurs

Il est donc difficile de vérifier les rumeurs à l’effet que ces services pourraient prendre la direction des locaux vacants situés sur les rues Saint-Patrice et Sherbrooke (ex-clinique médicale et ex-pharmacie par exemple).

Une autre rumeur envoie ces services de santé à l’hôtel de ville de Magog, dans un projet conjoint de rénovation et d’agrandissement entre la Municipalité et le CIUSSS. Rien de confirmé non plus à cet effet. Il faudra donc attendre l’ouverture des soumissions, le 20 septembre, pour prendre connaissance des offres.

Goulet assure que les services demeureront à Magog, conserveront le même nombre d’employés et offriront la même qualité, même s’ils seront localisés à l’extérieur de l’hôpital.

Il informe également que le processus respecte l’échéancier prévu, mais il demeure prudent sur la date de la livraison des 31 lits d’hébergement et de longue durée au premier étage de l’hôpital. «On pourrait déménager en décembre ou en janvier prochain si tout va bien. On amorcera ensuite les travaux dans les meilleurs délais possibles», détaille-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sarah Bernard
Sarah Bernard
3 années

L’ancien Jean Coutu sur la rue Sherbrooke et c’est peut-être pas fou, l’ancienne Dominion Textile? Beaucoup d’espaces vacans et beaucoup de stationnement!