Les nouveaux condos au centre-ville de Magog pousseront dès février

Par Dany Jacques
Les nouveaux condos au centre-ville de Magog pousseront dès février
Deux hommes d’affaires magogois, en l’occurrence Marius Fiset et Gérard Gagné, sont les nouveaux promoteurs et constructeurs des futurs condos. La vingtaine d’unités seront érigées à deux pas de l’édifice abritant la clinique Opto-Réseau. (Photo : Le Reflet du Lac – Dany Jacques)

IMMOBILIER. La construction d’une vingtaine de condos à location court terme et quatre commerces commencera dès le mois de février prochain au centre-ville de Magog. La fin du chantier est prévue pour octobre 2022. L’édifice s’appellera l’Auberge Memphré.

Il ne s’agit pas du projet de William Belval sur le site de l’ancien magasin Rossy. L’investissement de 3 M$ s’effectuera plutôt à l’angle des rues Principale Ouest et Sherbrooke, tel qu’indiqué dans nos pages il y a quelques mois.

Voisin d’Opto Réseau, le futur bâtiment aura trois étages en façade de la rue et quatre face à la rivière Magog. Il occupera la moitié de l’espace vacant, car une partie appartient à la Ville de Magog. Aucun stationnement n’est prévu.

Deux hommes d’affaires magogois ont pris la relève de Thomas Reiner dans ce dossier. Il s’agit de Gérard Gagné et de Marius Fiset, qui en sont les promoteurs et les constructeurs. Immo Plus MG est le nom de leur entreprise.

Gagné prépare un bâtiment intégré au secteur et qui s’harmonisera avec l’architecture du centre-ville. «Nous sommes des passionnés de la construction, lance-t-il. Nous misons sur des beaux concepts, surtout pour un centre-ville qu’on apprécie. On y croit énormément et nous souhaitons contribuer à la relance de la rue Principale.»

Ces deux promoteurs sont derrière trois triplex érigés sur la rue Collège, à Magog. Ils tablent déjà sur la construction de trois autres édifices à logements au coin des rues Collège et Tupper.

Gagné et Fiset ont déjà toutes les autorisations municipales et le permis de construction pour activer le chantier.

Il ne restait dernièrement que la gestion des déchets à régler pour émettre le permis de construction. Ce point a été réglé, ce qui obligera les propriétaires et les locateurs à disposer leurs déchets dans un conteneur semi-enfoui installé à l’extérieur de l’hôtel de ville. Il s’agit d’un premier pas au centre-ville pour ce type de gestion des poubelles. Cette formule sera un jour appliquée sur tout le territoire du centre-ville.

Ce futur bâtiment sera bientôt érigé sur la rue Principale Ouest, face à la rue Sherbrooke. Le type de commerce qu’on aperçoit sur la photo n’est qu’à titre indicatif. (Photo gracieuseté)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Dany
Jean Dany
6 mois

Un projet sans stationnement alors qu’il en manque déjà beaucoup et les déchets seront stockés à l’hôtel de ville…..
Je peux comprendre qu’il y a un espace vide à combler au centre-ville mais ça va être quoi la prochaine fois ?
Surtout que n’importe ou ailleurs sur le territoire les exigences en nombres de stationnements et entreposage des déchets peuvent être motifs à refus d’un oermjs de construction en raison des normes d’urbanisme

Pascal Bolduc
Pascal Bolduc
6 mois

Bonjour M. Fiset & Gagné,

Comme le règlement municipale le mentionne votre vingtaine de condos va être à 100% pour de la location à court terme genre AIRBNB ? il n’y aura pas un mélange de résident permanent et des touristes dans votre nouveau bâtiment !

Kelly Lavis
Kelly Lavis
6 mois

Si je comprends bien l’endroit indique, il me semble que cet endroit aurait mieux été servi par un pont qui traverse la rivière. Mais peux être je me trompe. La ville devrait prévoir à l’endroit de principale et Sherbrooke un pont pour aller de l’autre côté. Moins de congestion sur la principale quand on se rend de l’autre côté. Les citoyens demandent ceci depuis longtemps et y a personne a l’écoute.

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
6 mois

Des projets qui résultent de la politique de l’ancienne Mairie qui a fait tant de tort à notre paysage urbain et qui a constamment oublié d’aider les pauvres quartiers aux prises avec les cruelles rénovictions du dévastateur boom immobilier actuel.

C’est bsolument désolant de voir le peu de souci architectural et de respect du cachet de notre centre-ville, déjà si malmené et défiguré par l’ancien conseil de ville de Vicky Hamm…

Bernard Dubien
Bernard Dubien
6 mois

Absence de stationnementb

Bernard Dubien
Bernard Dubien
6 mois

Plusieurs villes limites le stationnement
A un véhicule ..sur la rive sud de montreal
Un citoyen venu se plaindre si on a 2 véhicules
Et nos visiteurs se stationnent ou
Le conseiller qui vit dans doute sur la planète
Mars lui a répondu d,un ton arrogant
…ce n,est pas mon problème prenez l,autobus

andré longpré
andré longpré
6 mois

un pont ,pas des bâtiments

Joanne Dube
Joanne Dube
6 mois

Stationnement ???? Mais d’accord pour meubler ce coin de rue…à voir