Le Circuit de l’Abbaye attire des marcheurs de l’Ouest canadien

Par Pierre-Olivier Girard
Le Circuit de l’Abbaye attire des marcheurs de l’Ouest canadien
Le Circuit de l'Abbaye propose une boucle de 155 km sur les chemins ruraux de Memphrémagog. (Photo : Gracieuseté)

TOURISME. Malgré son jeune âge, le Circuit de l’Abbaye fait déjà parler de lui au-delà des frontières de l’Estrie. Des visiteurs d’un peu partout au Québec, et même de l’Alberta, découvriront ce parcours de marche pèlerine au cours des prochains mois.

Lancée officiellement le 1er mai dernier, la deuxième saison du Circuit a reçu au-delà de 190 inscriptions jusqu’à présent. Ce nombre équivaut pratiquement au total de marcheurs de l’an dernier.

Parmi les randonneurs attendus, la majorité provient du Québec, dont la Rive-Sud, Drummondville et Trois-Rivières. Toutefois, quelques aventuriers feront un long voyage pour venir vivre l’expérience. «Il y a des gens de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, de la Saskatchewan et de l’Alberta. Ça me jette à terre chaque fois que j’y pense!», s’exclame la directrice générale du Circuit, Marie Beaupré.

«Les gens sont prêts à faire des heures de route pour venir spécialement ici. On n’attire pas le même volume touristique que le Mont-Orford ou Owl’s Head, mais nos visiteurs couchent dans la région au moins sept nuitées. Ce n’est pas rien!», ajoute-t-elle.

Une formule flexible

Au Québec, il existe une trentaine de parcours similaires. Toutefois, ce qui distingue le Circuit de l’Abbaye est sa formule flexible, selon Marie Beaupré. Cette «souplesse» permet aux marcheurs de concevoir un séjour à leur rythme et selon leur budget. «D’autres parcours sont davantage des tout inclus. Ici, chacun le vit à sa façon et doit planifier son voyage», explique la directrice générale.

«Avec un budget hyper abordable, il est possible de s’en sortir entre 100 et 150 $ par jour. Pour une expérience plus luxueuse, avec des arrêts aux spas, restos et hôtels, c’est possible de grimper la facture à 300 $ quotidiennement. Il y en a pour tous les budgets», assure-t-elle.

Même si certains ont déjà fait leur pèlerinage en dormant dans leur tente le long du trajet, la directrice générale rappelle que cette pratique est interdite. «Il est important de dormir dans les hébergements certifiés qui se trouvent le long du parcours. Et pour ceux qui tiennent à se tenter, il est possible de faire cinq nuitées sur sept en camping», précise Mme Beaupré.

Le Circuit de l’Abbaye propose une boucle, dont le point de départ et d’arrivée se fait à l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac. Ce «mini Compostelle» amène les randonneurs sur des chemins ruraux d’Austin, Canton de Potton, Bolton-Est, Saint-Étienne-de-Bolton, Stukely-Sud, Eastman, Canton d’Orford et Magog.

Pour plus d’information: circuitdelabbaye.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires