Le centre-ville de Magog ouvrira le 6 décembre… ou peut-être même avant

Par Pierre-Olivier Girard
Le centre-ville de Magog ouvrira le 6 décembre… ou peut-être même avant
Les Magogois pourront faire leurs emplettes dans leur nouveau centre-ville à temps pour la période des Fêtes. (Photo : Photo Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard)

REVITALISATION. Alors que la réouverture de la «nouvelle» rue Principale était prévue au plus tard le 6 décembre, la Ville de Magog pourrait même devancer cette date tellement les travaux de revitalisation se déroulent rondement.

Impossible d’en soutirer davantage au chargé de projet, Michaël Laguë, qui préfère demeurer prudent plutôt que d’avancer une ouverture de manière trop prématurée. Quoique les risques d’imprévus majeurs sont «très minimes», à son avis, le principal intéressé rappelle que personne n’est à l’abri des caprices de Dame nature. «Jusqu’à présent, on a vraiment été chanceux avec la météo, mais tout peut encore arriver. Et surtout à cette période-ci de l’année. Plus les semaines avancent, plus la température est changeante. En ce sens, il faut demeurer prudent avant d’avancer quoi que ce soit», soutient M. Laguë.

Chose certaine, il faudrait un revirement majeur pour que la date initiale du début décembre soit repoussée. Dans les derniers jours, les travailleurs ont finalisé l’asphaltage d’un bout à l’autre de la rue Principale. Il ne reste que la rue Dufault à faire d’ici les deux prochaines semaines.

Les travaux à compléter consistent notamment à la pose du pavé de béton pour les trottoirs, l’enfouissement des fils et l’installation des feux de circulation. Ces derniers ouvrages compléteront la première phase de travaux.

«Les gros travaux d’excavation sont terminés. Tout le monde est bien fier du déroulement et du respect des échéanciers, poursuit l’employé. Oui, les commerçants ont vécu des moments plus difficiles. Mais je suis convaincu que ce sera vite oublié en voyant le produit final et tous les curieux qui viendront sur place.»

 

10 semaines au printemps

La seconde vague de travaux sera lancée au printemps pour une durée estimée de dix semaines. Il s’agira essentiellement d’aménagements de surface, comme le retrait des câbles et poteaux électriques, l’installation de mobilier et la plantation de végétation.

Les ouvrages qui risquent de causer quelques fermetures ponctuelles sont la pose de pavé de béton aux traverses piétonnes et devant le parc des Braves. «Cette dernière section est la plus importante, d’une longueur de 80 mètres. Des détours seront aménagés durant un certain temps, mais le but est de tout faire au printemps pour libérer le centre-ville avant la période touristique», assure Michaël Laguë.

 

De fausses inquiétudes

Malgré des mises au point de la Municipalité et de certains élus, quelques citoyens mettent encore en doute la fluidité du nouveau centre-ville, dont les trottoirs ont été élargis à certains endroits.

C’est le cas notamment devant le parc des Braves. «La loi nous impose des normes de conception et nous les respectons. La rue est même plus large que le minimum exigé. Oui, c’est plus étroit, mais c’est faux de dire que la circulation devra se faire en alternance. Deux camions de pompiers ou deux autobus pourront se croiser en tout temps, sans problème», conclut le chargé de projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires